Partager:

Ce 17 décembre, les Socialistes & Démocrates au Parlement européen soutenaient un appel lancé à la Commission européenne de présenter des règles pour obliger les entreprises à faire primer leurs intérêts à long terme, et ceux de la société, sur les bénéfices immédiats des actionnaires.  Le Groupe S&D regrette que les conservateurs au Parlement européen n’aient pas soutenu ce vote, initié par les progressistes, sur la gouvernance durable d’entreprise.

Lara Wolters, eurodéputée et rapporteuse fictive pour la gouvernance durable d’entreprise, a déclaré ceci :

« La gouvernance durable d’entreprise, c’est faire primer les intérêts à long terme d’une entreprise, ainsi que de la société dans son ensemble, sur les bénéfices immédiats des actionnaires. Aujourd’hui, le Parlement européen demandait à la Commission de présenter de meilleures normes en matière de déclaration d’informations non-financières. Il s’agissait d’améliorer la transparence de la gouvernance d’entreprise. Nous avons également appelé la Commission à présenter une proposition de loi destinée à renforcer les obligations des directeurs à rendre légale la poursuite des intérêts à long terme. Il s’agissait de reconnaître le rôle vital joué par les entreprises dans la société. Dans ce contexte, il est très décevant de constater que la droite n'ait pu se résoudre à rejoindre un appel à faire primer la société sur les actionnaires. Cependant, nous espérons qu’ils finiront par se rendre compte qu’il s’agit de la seule manière durable d’avancer. »

Tiemo Wölken, eurodéputé et porteparole S&D pour les affaires juridiques, a ajouté ce qui suit :

« Nous avons travaillé dur pour que le PE prenne une position forte et s’assure que la gestion des entreprises soit à la fois durable et responsable. Nous voulons que l’UE oblige les entreprises à renforcer considérablement la transparence des rapports non-financiers. Nous voulons avoir une image claire et globale de la gestion des entreprises, fondée sur des méthodes de déclaration comparables et harmonisées. La proposition de loi attendue sur la gouvernance des entreprises sera particulièrement cruciale. En effet, ce texte doit permettre aux investisseurs d'assumer leurs responsabilités en matière d'investissements durables. »

Eurodéputés impliqués

WÖLKEN Tiemo

WÖLKEN Tiemo

Coordinateur
Allemagne
WOLTERS Lara

WOLTERS Lara

Membre
Pays-Bas

Contact presse S&D

Macphee Ewan

MACPHEE Ewan

Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Il est temps d’agir ! La Commission doit appliquer sans plus attendre la conditionnalité liée à l’État de droit», déclarent les S&D

Communiqué de presse

Les S&D soutiennent la proposition de création de certificats verts numériques européens – moyennant une garantie de protection des données, de la santé et de la liberté de circulation

Communiqué de presse

Les S&D demandent des règles harmonisées à l’échelle de l’UE pour empêcher le financement étranger de la subversion antidémocratique