Publié:
Partager:

Ce 10 juillet, les Socialistes & Démocrates au Parlement européen ont débattu pendant deux heures avec Ursula von der Leyen, candidate à la présidence de la Commission proposée par le Conseil européen.

Les eurodéputés S&D ont commencé par exprimer leur déception au sujet de la non-nomination d’un des candidats de tête proposés par les partis politiques européens. Le Groupe S&D a demandé le renforcement du rôle du Parlement européen et l’engagement à préserver et améliorer ce système des Spitzenkandidaten.

Les eurodéputés l’ont ensuite mise sur la sellette concernant la manière dont elle compte défendre les valeurs et l’État de droit de l’Union européenne. Ils ont particulièrement pointé la Pologne et la Hongrie, deux pays contre lesquels la Commission a lancé les procédures de l’article 7 pour violations persistantes des valeurs fondatrices de l’UE.

Enfin, les Socialistes & Démocrates ont présenté leurs demandes fondamentales par rapport à un changement radical de cap de la part de la Commission. Il s’agit de relever les défis les plus urgents auxquels est confrontée l'Union européenne : assurer la durabilité de l’UE à l’horizon 2030 ; mettre en place un cadre légal de réalisation du socle social ; dépasser les politiques austéritaires et transformer le pacte de stabilité et de croissance en pacte de la durabilité, adossé aux Objectifs du développement durable de l’ONU ; financer correctement un programme européen de recherche et de sauvetage ainsi qu’un train de mesures concernant un vrai droit d'asile européen ; faire progresser l’égalité des sexes ; et ainsi de suite.

Iratxe Garcia, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Nous avons eu, aujourd’hui, un échange correct et honnête avec Mme von der Leyen. Notre Groupe s’est engagé à réaliser des changements en faveur des citoyens. Nous voulons faire en sorte que la prochaine Commission mette en œuvre les politiques qui assureront la durabilité de notre modèle social. L’UE doit relever les défis de la mondialisation, du changement climatique et de la numérisation. »

« Notre Groupe attend des réponses à cet égard de Mme von der Leyen, car nous lui avons soumis des propositions très concrètes. Et nous n’avons pas reçu suffisamment de réponses. Nous allons donc mettre nos demandes par écrit, et nous évaluerons sa candidature en fonction de ses réponses. Par ailleurs, certaines de nos priorités comme l’élaboration d’une politique migratoire fondée sur la dignité et la solidarité humaines, nécessiteront aussi un apport du Conseil. Cependant, nous voulons savoir si nous pouvons compter sur la Commission pour se battre en faveur de ces objectifs. »

Notre Groupe tiendra un autre débat avant le vote, afin d’évaluer la mesure dans laquelle nos demandes pourront être réalisées. Ce n’est qu’ensuite que nous adopterons une position du Groupe au sujet du vote concernant la nomination de Mme von der Leyen."

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe
President/e
Espagne

Contact presse S&D

President's spokesperson
MARTIN DE LA TORRE Victoria
Espagne

Sur le même suje

Communiqué de presse

Nous devons défendre nos élections contre les interférences et manipulations étrangères

Communiqué de presse

« Un budget robuste est essentiel pour assurer une transition juste vers une UE durable des points de vue environnemental et social », déclare Iratxe García

Communiqué de presse

La solidarité sauve des vies – mais aucun progrès ne se dessine au Conseil sur le mécanisme européen de débarquement