Partager:

Ce 26 mars, le Parlement européen adoptait des propositions destinées à permettre aux consommateurs de l’UE d’attaquer collectivement en justice des grandes entreprises, un processus connu sous l’appellation de recours collectifs. Or, sous la pression des lobbyistes d’entreprises certains gouvernements de l’UE bloquent ces mesures, ce qui empêche leur finalisation.

 

Mady Delvaux, eurodéputée et porteparole S&D pour la proposition concernant les recours collectifs, a déclaré ceci :

« Les scandales comme le Dieselgate et Facebook/Cambridge Analytica ont eu de graves conséquences pour des millions de consommateurs et de citoyens. Aux USA, des groupes de consommateurs ont introduit en conséquence des demandes de compensations significatives, et obtenu le paiement de près de 15 milliards de dollars pour le Dieselgate. Alors que les consommateurs de l’UE n’ont rien reçu. Aujourd’hui, le Parlement européen adoptait des propositions permettant les recours collectifs. Cependant, celles-ci restent bloquées par des gouvernements nationaux au sein du Conseil. »

« Nous voulions que les propositions aillent encore plus loin et ne couvrent pas uniquement les consommateurs, car les citoyens ne sont pas que des consommateurs. Les actions représentatives sont tout aussi pertinentes dans d’autres domaines comme les dommages environnementaux ou les dommages aux entreprises. »

« Les gouvernements nationaux doivent placer les intérêts de leurs citoyens avant ceux des grandes entreprises. Ces nouvelles propositions pourraient inciter les multinationales à y réfléchir à deux fois avant de s’engager dans des actions non éthiques, et permettre une compensation adéquate des citoyens au cas où elles franchiraient le pas. Nous ne cesserons jamais de nous battre pour les intérêts des citoyens de l’UE. »

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Ne perdons pas de temps dans la réalisation des promesses faites aux citoyens de l’UE ! », lancent les S&D à propos du programme de travail 2021 de la Commission

Communiqué de presse

« Le moment est venu de définir les règles du jeu de l’intelligence artificielle » , déclarent les S&D

Communiqué de presse

« L’augmentation de la proportion de femmes dans les conseils d’administration, c’est maintenant ! », lancent les S&D