Publié:
Partager:

Lors d’un débat organisé en plénière à Strasbourg à la demande du Groupe S&D, les eurodéputés S&D ont envoyé un message clair en prévision de la proposition de la Commission concernant la stratégie numérique de l’UE. Dans cette ère de la technologie et de la numérisation, l’UE doit être le garant de la dimension sociale de ses sociétés.

Ismail Ertug, viceprésident et porteparole S&D pour la stratégie numérique, a déclaré ceci :

« Les technologies numériques nous ouvrent un monde de possibilités – à distance de clic. Jamais, les gens n’ont disposé d’autant de moyens d’apprendre, de communiquer, de participer et de créer. Cependant, de nombreux Européens n’ont toujours pas acquis la compréhension et les compétences numériques requises pour profiter pleinement de cette révolution numérique. Notre Union doit donc moderniser partout ses systèmes d’éducation, afin de prévenir la création d’une fracture numérique. »

« Les politiques sociales et les politiques de l’emploi doivent rester en phase avec la numérisation des marchés du travail. L’Europe a besoin d’un nouveau contrat social, adossé à des salaires minimums, au renforcement de la négociation collective et au droit à la déconnexion. Il faut assurer aux travailleurs des conditions de travail correctes, que ce soit en ligne ou hors ligne. »

« L’UE doit se doter d'un nouveau cadre légal concernant l’intelligence artificielle (IA) et la robotique, associé à une garantie de respect des droits fondamentaux. L’IA doit être exempte de préjugés. Elle ne doit pas faire de distinctions en fonction du genre, de l’ethnicité ou de l'orientation sexuelle. Pas d’IA sans éthique ! »

« Les données massives sont un élément clé des applications de l’IA. Elles en sont le carburant. Cambridge Analytica et Clearview ne sont que les exemples les plus connus de l’usage invasif et de l’abus de nos données personnelles. La manipulation des élections et la reconnaissance faciale constituent de graves menaces. Nous devons protéger nos démocraties. »

« La révolution numérique se produit sous nos yeux. Dans ce contexte, nous devons veiller à ce que la stratégie numérique européenne présente toujours une dimension sociale ! »

Note aux rédacteurs :

Le Groupe S&D Group a adopté un Exposé de position en la matière :
 Notre Europe numérique inclusive – personne ne doit rester sur la touche – des opportunités pour tous

Eurodéputés impliqués

ERTUG Ismail

Vice-président/e
Allemagne

Contact presse S&D

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« C’est maintenant qu’il faut se préparer aux futures pandémies », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Europe numérique et IA : aux yeux des S&D, la Commission européenne doit amplifier la dimension sociale des ambitions numériques de l’UE

Communiqué de presse

« L’Europe doit renouveler et améliorer les règles concernant son infrastructure énergétique », affirment les S&D