Partager:

L’accord concernant le train de mesures relatif à la mobilité est entré en vigueur. Par son vote de ce 8 juillet, le Parlement européen donnait son feu vert à cette réforme du secteur du transport, attendue depuis longtemps, et destinée à rendre celui-ci plus humain. Adopté aujourd’hui à une majorité écrasante, ce train de mesures renforce les règles contre le dumping social et impose des salaires et conditions de travail corrects pour les chauffeurs. La sécurité routière est aussi améliorée, par l’introduction de tachygraphes intelligents. Parallèlement, le texte assure le bon fonctionnement du marché intérieur de l’UE.

Ismail Ertug, viceprésident et porteparole S&D pour les transports, a déclaré ceci :

« Nous pouvons enfin le clamer avec force : nos routes européennes seront moins dangereuses, les chauffeurs européens seront traités équitablement et ne seront plus exploités. Le principe de l’égalité de salaire à travail égal sur un même lieu de travail sera aussi appliqué. Les temps sont finis où les coûts du transport étaient repoussés vers bas, pour être supportés par les chauffeurs et les petites et moyennes entreprises. L’accord sur le train de mesures relatif à la mobilité est un pas fondamental vers une plus grande humanisation du secteur du transport. Cependant, notre lutte contre le dumping social, pour des salaires équitables, et pour la sécurité routière continue. »

Johan Danielsson, eurodéputé et coordinateur S&D pour le transport, a fait le commentaire suivant :

« Après de nombreuses années de dur travail, la décision finale est tombée aujourd’hui. Elle permet de se débarrasser des entreprises de transport injustes, dont le modèle économique consiste à exploiter les travailleurs du secteur du transport routier. Le vote d’aujourd’hui améliore les règles, pour assurer aux conducteurs les salaires et les conditions qu’ils méritent ; de plus, le texte assortit ces règles d’outils de contrôle et de mise en œuvre.  Ce train de mesures est donc une grande victoire pour les travailleurs du transport de toute l'UE. »

Vera Tax, eurodéputée et négociatrice S&D pour les horaires de conduite et de repos, a ajouté ce qui suit :

« Avec l’adoption du train de mesures relatif à la mobilité, nous améliorons enfin les conditions de travail de ces travailleurs essentiels que sont les travailleurs du secteur du transport routier. Les nouvelles règles mettent fin à l’exploitation de ceux-ci, et instaurent des temps de repos décents qu’ils peuvent passer à la maison avec leurs familles. Nous sommes fiers qu’avec ce train de mesures, nous améliorons également la sécurité routière en Europe. »

Eurodéputés impliqués

ERTUG Ismail

ERTUG Ismail

Vice-président/e
Allemagne
DANIELSSON Johan

DANIELSSON Johan

Coordinateur
Suède
TAX Vera

TAX Vera

Membre
Pays-Bas

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Dans les recours collectifs, les droits des passagers doivent primer sur les intérêts de l’industrie », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’UE doit donner un coup de fouet à la relance des secteurs du tourisme et du transport

Communiqué de presse

« Cette résolution appelle le Conseil de l’UE à agir, entre autres par l’émission d’obligations de relance », déclare Iratxe García