Partager:

La Commission européenne vient de lancer une procédure d’infraction contre le Royaume-Uni, pour violation de l’accord de retrait. Le même jour, le Parlement européen attestait de la gravité de la violation du droit et de la confiance, perpétrée par le gouvernement du Royaume-Uni. En effet, les chefs de file des groupes politiques ont donné le feu vert à l’élaboration d’un rapport sur la mise en œuvre de l’accord de retrait. Ce texte sera élaboré par le représentant du Groupe S&D au sein du groupe de coordination du Parlement européen pour le Royaume-Uni, Pedro Silva Pereira.

Pedro Silva Pereira, eurodéputé S&D, viceprésident du Parlement européen, représentant S&D au sein du groupe de coordination du Parlement européen pour le Royaume-Uni et rapporteur de ce dossier, a déclaré ceci :

« L’affaire est très grave. L’UE et le Royaume-Uni ont consacré de nombreuses années à la négociation de l’accord de retrait. Le protocole relatif à l’Irlande et l’Irlande du Nord en est un élément constitutif, essentiel pour la paix et la stabilité dans le respect de l’Accord du Vendredi Saint. »

« Signé par le gouvernement britannique il y a tout juste quelques mois, l'accord de retrait garantit aussi le respect des droits des citoyens de l'UE et du Royaume-Uni. Mon rôle de rapporteur consistera à réclamer la pleine et correcte application de ce texte. La Commission avait absolument raison de lancer aujourd’hui une procédure judiciaire contre le gouvernement du Royaume-Uni. Le Groupe S&D soutient toutes les mesures destinées à garantir le respect de cet accord. »

Eurodéputés impliqués

SILVA PEREIRA Pedro

SILVA PEREIRA Pedro

Membre
Portugal

Contact presse S&D

Macphee Ewan

MACPHEE Ewan

Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Dans les recours collectifs, les droits des passagers doivent primer sur les intérêts de l’industrie », déclarent les S&D

Communiqué de presse

« Le Royaume-Uni doit tenir ses promesses », déclare le Groupe S&D

Communiqué de presse

« Il faut renforcer l’union politique pour s’attaquer aux défis d’aujourd’hui », déclarent les S&D