Partager:

La législation sur le climat est la pierre angulaire du Green Deal européen. En effet, pour la première fois l’objectif d’atteinte de zéro émission nette de gaz à effet de serre, d‘ici 2050 au plus tard, est inscrit dans la législation de l'Union. Les efforts et l’engagement déployés par les Socialistes & Démocrates ont permis à l’UE de laisser derrière elle l’union de l’acier et du charbon de ses débuts, pour devenir la première région climatiquement neutre du monde.

Jytte Guteland, eurodéputée et coordinatrice S&D en commission Environnement, rapporteuse pour la législation sur le climat, a déclaré ceci :

« Il s’agit d’une importante victoire pour le climat et pour notre avenir. En adoptant l’objectif de réduction de 60 % des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030, par rapport aux niveaux de 1990, le Parlement européen pousse résolument l’Europe à faire des efforts climatiques plus conformes à la science. Il s’agit aussi d’être en phase avec la volonté des citoyens d’atteindre l’objectif de neutralité climatique et de respecter l’Accord de Paris. »

« À présent, le moment est venu de lancer les négociations avec la Commission européenne et le Conseil de l’UE. Le PE leur adresse un message très clair : nous attendons de tous les États membres qu’ils traduisent en législation nationale les objectifs contraignants de neutralité climatique à l’horizon 2050 au plus tard. »

« Parallèlement, nous souhaitons exprimer notre satisfaction pour le large soutien accordé à notre proposition d’instauration d’un budget de gaz à effet de serre. Il s’agit de convertir en équivalent CO2 la quantité totale des émissions de gaz à effet de serre susceptibles d’être produits d’ici 2050 sans mettre en danger les engagements pris par l’Union dans le cadre des Accord de Paris. »

« Dernier point et non des moindres, nous avons créé un conseil européen indépendant pour le climat. Ce Conseil européen de lutte contre le changement climatique (ECCC) est destiné à travailler en association avec des organes consultatifs créés en même temps au niveau des États membres. Il s’agira de vérifier si la trajectoire suivie par l’UE permettra à celle-ci de réaliser l’objectif de neutralité climatique dans les temps voulus ; il s’agira aussi de trouver des opportunités supplémentaires de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et d’augmenter le potentiel de séquestration du carbone. »

« Toutefois, la bataille n’est pas terminée – celle que nous menons pour placer l’Europe du bon côté de l’histoire, pour la neutralité climatique et pour un avenir durable sur les plans social, écologique et économique. »

Miriam Dalli, viceprésidente S&D responsable du Green Deal européen, a ajouté ce qui suit :

« Le temps n’est plus aux discours politiciens. En adoptant aujourd’hui l’objectif de réduction de 60 % des émissions de CO2 à l’horizon 2030, le Parlement européen a démontré son sérieux. Il est prêt à négocier avec la Commission européenne et les États membres, pour tracer ensemble la voie vers la neutralité carbone à l’horizon 2050. »

« Les menaces du changement climatique ne disparaîtront pas d’un coup de baguette magique. Ces menaces ne seront pas levées, non plus, par des mesures prises individuellement par les États membres. Ce n’est qu’en prenant ensemble les décisions audacieuses qui s’imposent que nous réaliserons l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre au niveau de l’Union européenne dans son ensemble. »

« À cet effet, nous avons défini un nouvel objectif pour 2040. Il s’agit de donner aux citoyens, aux industries et aux États membres une idée plus précise de la direction à prendre. »

« Pendant toute l’année passée, le Groupe S&D était aux avant-postes de la bataille pour la législation sur le climat. Nous étions le premier groupe politique à adopter une position très forte. Il s'agissait de faire en sorte que l'UE puisse s'appuyer sur une législation sur le climat ambitieuse, progressiste et réaliste, et que personne n’ait le sentiment de rester sur la touche. »

Eurodéputés impliqués

GUTELAND Jytte

GUTELAND Jytte

Coordinateur
Suède

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Interdiction de l’obsolescence prématurée des produits, indication obligatoire de la durabilité et de la réparabilité : les S&D luttent pour un marché unique durable ambitieux

Communiqué de presse

« Le nouveau train de mesures de la Commission va dans le sens de l’Union européenne de la Santé que nous appelons de nos vœux », déclarent les S&D

Communiqué de presse

« Même en temps de crise, il ne peut y avoir de marchandages en matière de démocratie et d’État de droit », déclare le Groupe S&D