Partager:

Ce 28 janvier, le Groupe S&D réalisait un accord politique, qui engage l’ensemble des États membres à mettre en œuvre la garantie européenne pour enfants et à y investir. L’accord était obtenu dans le cadre des négociations avec le Conseil et la Commission au sujet du Fonds social européen plus. La garantie européenne pour l’enfance est une initiative des Socialistes & Démocrates, destinée à combattre la pauvreté infantile.

Brando Benifei, eurodéputé et négociateur S&D pour le Fonds social européen plus (FSE+) a déclaré ceci :

« Un enfant européen sur cinq vit dans la pauvreté. La pandémie affecte durement nos économies et provoque pour un nombre croissant de parents la perte de leur emploi, de leur entreprise, de leur logement. Or, nous autres Socialistes & Démocrates faisons campagne depuis 2014 en faveur d’une garantie pour l’enfance. Il s’agit d’assurer à tous les enfants des soins de santé, une instruction et des garderies gratuits et de qualité, ainsi qu’un logement décent et une alimentation appropriée. Cela était déjà urgent en 2015, et ce l’est encore plus aujourd’hui.  À présent, cependant, la garantie pour l’enfance est une réalité. »

« Je suis fier d’avoir défendu ce fonds destiné aux plus démunis contre les coupes proposées par le Conseil. À présent, la fourniture de nourriture et d’une assistance matérielle aux personnes les plus démunies pourra s’appuyer sur des ressources additionnelles et spécifiques – qu’il ne faut surtout pas soustraire à d’autres mesures d’inclusion sociale. »

Agnes Jongerius, eurodéputée et porteparole S&D pour l’emploi et les affaires sociales, a ajouté ce qui suit :

« Nous attendons à présent de la Commission qu’elle tienne rapidement ses promesses et propose un instrument juridique qui instaure officiellement la garantie pour l’enfance. Pour tenir la promesse du programme de travail de la Commission, cette proposition doit être avancée dès le premier trimestre de 2021. »

« Doté d’un budget de près de 100 milliards d’euros, le nouveau Fonds social européen plus pourra se focaliser plus résolument encore sur la lutte contre l’exclusion sociale et sur l’éradication de la pauvreté. Conjointement avec Next Generation EU et REACT-EU, le FSE+ est appelé à devenir la pierre angulaire de la relance sociale de l’Union européenne dans sa lutte contre la pandémie de COVID-19 et les retombées de celle-ci. De plus, ce fonds contribuera à relever les défis de l’avenir, comme les transitions numérique et écologique. »

Note aux rédacteurs :

Le Fonds social européen plus (FSE+) est l’instrument européen principal  pour l’amélioration de la mobilité, de l’emploi, de l’instruction et de la formation des travailleurs. Il s’agit de renforcer l’inclusion sociale et de lutter contre la pauvreté, partout en Europe et durant la période 2021-2027.

Le nouveau FSE+ est appelé à inclure le Fonds social européen (FSE) actuel, l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ), le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), le programme pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI) ainsi que le programme Santé de l’UE.

Eurodéputés impliqués

JONGERIUS Agnes

JONGERIUS Agnes

Head of delegation
Coordinateur
Pays-Bas
BENIFEI Brando

BENIFEI Brando

Head of delegation
Membre
Italie

Contact presse S&D

Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Le budget 2022 de l’UE s’articulera autour d’un noyau progressiste fort, orienté vers le social et l’écologie

Communiqué de presse

Feu vert aux ressources propres, pour une prompte relance sociale et économique en Europe

Communiqué de presse

Garantie pour les enfants : avec un enfant sur cinq en situation de pauvreté, il est grand temps de réaliser l’initiative socialiste