Partager:

Lors du Conseil européen de ce 15 octobre, les dirigeants de l’UE ont appelé le Royaume-Uni à bouger dans des domaines clés de la négociation du futur partenariat. Le Groupe S&D au Parlement européen soutient pleinement la poursuite de ces négociations dans les prochaines semaines. Cependant, les eurodéputés S&D restent résolument attachés aux principes directeurs des négociations de l’UE avec les britanniques. Nous ne soutiendrons aucun changement fondamental de l’approche du futur partenariat.

Iratxe García, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Depuis des mois, nous rappelons au gouvernement du Royaume-Uni que le temps presse et qu’il va bientôt manquer. Nous voulons que les négociations se poursuivent pour éviter le scénario nuisible du no-deal. Cependant, nous n’allons pas tout à coup changer fondamentalement notre approche. Dès le premier jour, nous avons annoncé ouvertement et en toute transparence les principes qui nous guideraient, et nous avons systématiquement répété qu’il n’étaient pas sujets à compromis. Nous n’allons pas déroger à cette approche à l’heure actuelle. »

« La porte restera toujours ouverte pour de nouvelles négociations, mais le gouvernement du Royaume-Uni doit bouger dans les domaines clés. Cela inclut le retrait des sections de la loi britannique sur le marché intérieur, qui violent l’accord de retrait. L’accord de retrait n’est pas juste un instrument bureaucratique. C’est un outil essentiel pour le maintien de l’Accord du Vendredi saint et, à ce titre, pour le maintien de la paix et de la stabilité en Irlande. »

« Dans le contexte actuel, l’UE se prépare à tous les scénarios. Nous soutenons les efforts engagés par la Commission pour rendre l’Union prête à toutes les éventualités. »

Pedro Silva Pereira, eurodéputé et représentant S&D auprès du groupe de coordination du Parlement européen pour le Royaume-Uni, a ajouté ce qui suit :

« Michel Barnier, négociateur en chef de l’UE, bénéficie de notre soutien total dans ses efforts de poursuite des négociations. Nous exhortons le gouvernement du Royaume-Uni à profiter au maximum du temps de négociation restant. Toutefois, nous ne cherchons pas un accord à tout prix. Les questions clés que nous avons systématiquement qualifiées de priorités ne sont pas sujettes à compromis. »

« Pour obtenir un accord, le Royaume-Uni doit bouger dans une série de domaines clés. La position de l’UE ne doit en rien surprendre le gouvernement du Royaume-Uni : nous voulons l’équité des conditions de concurrence. Nous n’accepterons pas le dumping, la concurrence doit être loyale et à cet effet il faut un régime exécutoire en matière d’aides d’État. Un accord équitable et durable sur la pêche doit faire partie de l’accord global. »

« La violation par le Royaume-Uni de l’accord de retrait rend d’autant plus prégnante la nécessité d’instaurer un cadre de gouvernance super robuste et durable. Nous avons besoin de toutes les garanties requises pour nous assurer que le Royaume-Uni respecte ses obligations. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne
SILVA PEREIRA Pedro

SILVA PEREIRA Pedro

Membre
Portugal

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne
Macphee Ewan

MACPHEE Ewan

Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Nous appelons le Conseil à adopter d’urgence le budget – tous les Européens (Hongrois et Polonais compris) ont besoin du train de mesures pour la relance », déclare Iratxe García

Communiqué de presse

Les S&D demandent un nouveau pacte migratoire fondé sur la solidarité, et un débat fondé sur des faits

Communiqué de presse

La nouvelle stratégie pour l’égalité des LGBTI+ est un outil essentiel de la lutte contre l’homophobie et l’augmentation des crimes de haine en Europe