Publié:
Partager:

Trois semaines de conciliation ont abouti durant la nuit du 18 au 19 novembre, lorsque les eurodéputés S&D, les représentants de la Commission et ceux du Conseil ont réalisé un accord au sujet du budget de l’UE de l’année prochaine.

Le Groupe S&D a obtenu l’ajout de 1,9 milliards d’euros à la proposition du Conseil. La majeure partie de ce montant sera consacrée à l'emploi des jeunes et au climat. Cependant, la lutte n’est pas terminée. Notre Groupe sera encore plus ambitieux pour le budget suivant.

Eider Gardiázabal, eurodéputée et porteparole S&D pour le budget, a déclaré ceci :

« Il n’a pas été facile d’obtenir cette augmentation budgétaire pour l’action climatique et l'emploi des jeunes, face à la proposition initiale du Conseil. Mais nous sommes restés fermes et nous avons obtenu, au bout du compte, le soutien des principaux groupes politiques du PE. Dès le départ, ces points faisaient partie de nos priorités. Car il s’agit des priorités des citoyens européens, et nous voulions les financer correctement, quelle que soit la durée des négociations ou l’opposition rencontrée. »

Pierre Larrouturou, eurodéputé et négociateur du Groupe S&D pour ce dossier, a ajouté ce qui suit :

« Apparemment, certains États membres trouvaient nos propositions trop progressistes. En conséquence et même si nous avons remporté une victoire significative la nuit dernière, ce budget reste largement insuffisant. À présent, notre tâche consistera donc à mobiliser les ressources propres, afin que le budget suivant réponde mieux aux demandes des populations. »

Note aux rédacteurs :

Les négociateurs du Parlement européen ont obtenu un renforcement de 850 millions d’euros pour leurs priorités, par rapport à la hausse de 400 millions proposée dans le projet budgétaire de la Commission. Ce montant se répartit comme suit :

- Dépenses relatives au climat : +504,8 millions d’euros, ainsi que 1,3 millions d’euros pour l’Agence environnementale ; de plus, la Commission fera une déclaration unilatérale qu’elle renforcera ces lignes en cours d’année en cas de disponibilité de crédits.

- Par rapport à la priorité Jeunes : + 50 millions d’euros pour Erasmus ; + 28,3 millions d’euros pour l’IEJ, qui pourrait être encore renforcée par un projet de budget rectificatif fondé sur le taux d’absorption du programme.

- En faveur des PME : + 77 millions d’euros.

- Pour les programmes relatifs à la culture et la citoyenneté : + 8,7 millions d’euros.

- Pour l’action extérieure : + 20 millions d’euros pour l’instrument européen de voisinage pour les pays de la Méditerranée ;  + 20 millions d’euros pour l’instrument de financement de la coopération au développement.

Eurodéputés impliqués

GARDIAZABAL RUBIAL Eider

Coordinateur
Espagne

LARROUTUROU Pierre

Membre
France

Contact presse S&D

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les S&D bataillent pour adapter les règles fiscales mondiales à l’économie moderne

Communiqué de presse

Les S&D dénoncent le blocage, par les États membres, de tout progrès en matière de justice fiscale

Communiqué de presse

« Le Conseil doit débloquer avant la fin de l’année les négociations du prochain budget pluriannuel », déclare Iratxe García