Publié:
Partager:

Ce 27 septembre, la ville de Bruxelles commémorait la vie de l’ancienne députée travailliste britannique Jo Cox en nommant un square de la ville en son honneur. En effet, Jo travaillait à Bruxelles, d’une part au Parlement européen, comme assistante de l’ex eurodéputée travailliste Glenys Kinnock, et d’autre part auprès d’Oxfam International.

 

A l’occasion de l’inauguration du square Jo Cox, au centre de Bruxelles, le chef de file du Groupe S&D Udo Bullmann a déclaré ceci :

« Jo a passé sa vie à lutter pour rendre le monde meilleur, tant par sa participation à des politiques progressistes que par son travail humanitaire. Elle s’est battue pour l’idée que plus de choses nous réunissent que nous divisent, ainsi que pour les droits des opprimés du monde entier. Dans ces conditions, c’est un hommage approprié que lui rend la ville de Bruxelles en nommant un square en son honneur, en souvenir du temps qu’elle a passé ici et des valeurs d’inclusion et de tolérance qu’elle a incarné. »

« Jo a travaillé pendant deux ans dans notre Groupe. Ses collègues se souviennent de sa passion, de son énergie, et de son engagement envers les valeurs progressistes. Nous avons été privilégiés de pouvoir la compter parmi les nôtres, et nous sommes ici, aujourd’hui, pour honorer son héritage. »

 

Note aux rédacteurs

L’inauguration du square a été annoncée par le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close. Plusieurs personnalités du parti travailliste britannique y ont participé, dont leur chef de file Jeremy Corbyn.

Media Gallery

Eurodéputés impliqués

BULLMANN Udo
Coordinateur
Allemagne

Contact presse S&D

ALLAN Tim
Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même suje

Communiqué de presse

Les S&D demandent une commission parlementaire spéciale pour enquêter en profondeur sur les ingérences étrangères dans les processus démocratiques européens

Communiqué de presse

Von der Leyen doit rapidement réaliser sa promesse de corriger le système d'asile de l'UE, afin de sauver des vies en Méditerranée

Communiqué de presse

« Nous soutiendrons Mme von der Leyen tant qu’elle tiendra ses promesses », déclare Iratxe García