Partager:

L’Europe doit continuer à donner l'exemple de la solidarité et faire en sorte que tout le monde soit vacciné contre le COVID-19. Dès le départ, nous avons affirmé clairement que les vaccins étaient des biens publics, qui doivent être accessibles à tous*.

Lors de la plénière de la semaine prochaine, notre Groupe demandera un débat avec résolution sur la stratégie de vaccination mondiale de l'UE. L’administration Biden-Harris a proposé de déroger au droit de propriété intellectuelle des vaccins. Dans ce contexte, nous pensons que la Commission européenne doit prendre la dérogation sur les ADPIC (aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce) comme point de départ d’un élargissement de l’accès mondial à des vaccins et traitement anticovid abordables. La Commission doit s’engager à surmonter les barrières et restrictions imposées par les brevets et droits de propriété intellectuelle, afin de permettre la production à grande échelle des vaccins, ainsi que leur distribution en temps opportun dans le monde entier.

Marek Belka, viceprésident S&D responsable du commerce, a déclaré ceci:

« Le soutien accordé par l’administration Biden à une dérogation temporaire à l’accord ADPIC de l’OMC, est une bonne nouvelle. L’Europe doit suivre son exemple. En effet, la pandémie a porté un coup dur aux moyens d'existence des gens et à l’économie mondiale – et le monde en développement en a subi les plus lourdes conséquences. »

« Quoiqu’il en coûte, nous devons aider les personnes dans le besoin et veiller à la sécurité de tous. C'est la condition indispensable pour battre cette pandémie. »

Kathleen Van Brempt, eurodéputée et coordinatrice S&D en commission Commerce international, a ajouté ce qui suit :

« Cela a été dit de nombreuses fois : personne ne sera en sécurité tant que tout le monde n’aura pas accès aux vaccins. Or, ces derniers mois nous n’avons pas tenu cette promesse. Si la campagne de vaccination européenne fonctionne à plein régime, la situation d’une grande partie du monde est totalement différente, qui attend toujours sa première inoculation. »

« Dans ce contexte, la décision de l’administration Biden des États-Unis de soutenir la levée temporaire des obligations internationales relatives aux brevets concernant le COVID-19, change complètement la donne. Ce ne sont d’ailleurs pas les seuls brevets qui sont en cause. »

« Il faut faire tout le nécessaire pour doper la capacité de production mondiale de vaccins, de diagnostics, de traitements et d'équipements médicaux anticovid. De même, il est essentiel d’assurer le transfert de données, de recherches et de savoir sur la production vaccinale. Comme l'a pointé avec raison le président Biden, hier, à temps exceptionnels mesures exceptionnelles. Il n’y a pas de temps à perdre. »

Udo Bullmann, eurodéputé et coordinateur S&D en commission Développement, a indiqué ce qui suit :

« La suspension des droits conférés par les brevets des vaccins anticovid est susceptible de changer la donne pour l’hémisphère Sud. En effet, un grand nombre des régions les plus durement touchées comme l’Afrique du Sud, l’Inde et le Brésil, ont toujours un besoin criant de vaccins pour juguler la diffusion du coronavirus et l’apparition de mutations. »

« Cela fait des mois que les sites de production de nos pays partenaires auraient pu produire des vaccins. Il n’est pas trop tard pour doper la production mondiale, dans les plus brefs délais, et pour sauver des vies et mettre fin une fois pour toutes à cette pandémie. »

« L’UE doit à présent passer à la vitesse supérieure, arrêter de bloquer le processus et œuvrer à la mise en œuvre d'une solution rapide et productive. Nous ne pouvons pas nous permettre de nouveaux délais. »

Note aux rédacteurs :

La protection des brevets des produits pharmaceutiques est régie par l’accord sur les ADPIC (aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce) de l’OMC.

* Pour connaître en détail notre position sur la distribution mondiale de vaccins, consulter notre note d'orientation : Une stratégie mondiale de vaccination, juste et équitable , et notre communiqué de presse : la Commission doit intensifier les efforts d’éradication mondiale du COVID-19 – c’est la seule manière de se débarrasser de cette pandémie.

Eurodéputés impliqués

BELKA Marek
BELKA Marek
Viceprésident
Pologne
BULLMANN Udo
BULLMANN Udo
Coordinateur
Allemagne
VAN BREMPT Kathleen
VAN BREMPT Kathleen
Cheffe de délégation
Coordinatrice
Belgique

Contact presse S&D

Bernas Jan
BERNAS Jan
Press Officer
Italie
Czerny-grimm Inga
CZERNY-GRIMM Inga
Press Officer
Pologne

Sur le même sujet

Communiqué de presse
« Je soutiens pleinement les leçons tirées de la pandémie de COVID-19 par la Commission européenne – mais l’analyse doit dépasser les seuls effets sanitaires », déclare Iratxe García
Communiqué de presse
Mise en veilleuse pour cinq ans du différend commercial Airbus-Boeing : la relation UE-USA repart dans une perspective progressiste
Communiqué de presse
« Global Europe/IVCDCI ouvre une nouvelle phase de la coopération internationale de l’UE », affirment les S&D