Publié:
Partager:

Le Parlement européen a tenu un débat en plénière au sujet du plan d’investissements durables, du fonds pour une transition juste et de la feuille de route pour une Europe sociale.

Dans ce cadre, Iratxe García, présidente des Socialistes & Démocrates, a déclaré ceci :

« Si l’UE veut vraiment réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030 et atteindre la neutralité carbone en 2050, elle doit prévoir un financement à la hauteur de ses ambitions. »

« Nous sommes conscients des efforts réalisés à cet égard par la Commission européenne. Cependant, le montant de mille milliards d’euros sur dix ans est absolument insuffisant. Or, la Commission en est consciente. Outre un budget plus ambitieux, l’Europe doit également trouver de nouvelles ressources propres. Celles-ci peuvent provenir de domaines comme les plastiques non recyclés, le système d’échange de quotas d'émission (SEQE), une fiscalité équitable du secteur numérique, une taxe sur les transactions financières (TTF) et une assiette consolidée commune de l’impôt sur les sociétés. »

« Par ailleurs, nous demandons l’instauration d’une règle d’or qui extrait les investissements durables du calcul des déficits nationaux. Et il faut accroître la flexibilité du Pacte de stabilité et de croissance, afin de permettre aux États membres de stimuler les investissements durables. »

« L’Union a besoin d’argent afin de veiller à l’équité de la transition pour les régions et les travailleurs les plus affectés par la transformation écologique. Nous n’accepterons toutefois aucune réduction du financement de l’agriculture et de la cohésion : la transition nécessite de l’argent frais. Dans cette optique, l’addition de 7,5 milliards d’euros à la proposition de CFP constitue un premier pas dans la bonne direction. »

« Le Green Deal européen comporte une dimension sociale forte. En conséquence, nous voulons que le socle social comprenne des mesures pour faciliter l’adaptation des personnes et des régions aux changements écologiques et numériques, pour garantir la présence d’emplois de qualité avec des salaires équitables, pour réduire l’écart salarial hommes-femmes et pour lutter contre la pauvreté infantile. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Europe numérique et IA : aux yeux des S&D, la Commission européenne doit amplifier la dimension sociale des ambitions numériques de l’UE

Communiqué de presse

« L’Europe doit renouveler et améliorer les règles concernant son infrastructure énergétique », affirment les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, la stratégie numérique européenne ne doit laisser personne sur la touche