Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen ont obtenu l’inclusion de propositions progressistes dans un rapport sur les lignes directrices relatives à l’emploi, adopté aujourd’hui en commission Emploi. Il s’agit de répondre adéquatement à la pandémie de COVID-19.

Klara Dobrev, eurodéputée et porteparole S&D pour les lignes directrices relatives à l’emploi, a déclaré ceci :

« Nous avons adopté aujourd’hui la position du parlement sur les lignes directrices relatives à l’emploi. En ce qui me concerne, les salaires décents sont cruciaux dans ce contexte. Tout emploi doit assurer à son détenteur un salaire équitable. Il s’agit d’éliminer la pauvreté des travailleurs et de faire en sorte que tous les États membres affichent un niveau de vie décent. Les États membres sont appelés à respecter et renforcer les partenaires sociaux, et à étendre le champ d’application de la négociation collective. C’est le fondement d’une relance démocratique, inclusive et socialement juste. »

« Les effets de la pandémie de COVID-19 sur l’emploi nous obligent à actualiser substantiellement ces lignes directrices. Pour mieux refléter les réalités changeantes et l’évolution de la crise, nous avons demandé de prévoir une révision de ces lignes directrices, au plus tard un an après leur adoption. Nous maintenons notre demande d’implication totale du Parlement européen dans la définition des lignes directrices relatives à l’emploi. »

Agnes Jongerius, eurodéputée et porteparole S&D pour l’emploi, a ajouté ce qui suit :

« Nous ne sortirons de la crise du COVID-19 de manière équitable qu’en veillant à ce que celle-ci n’aggrave pas les inégalités. Dans cet esprit, il était choquant de voir les conservateurs voter contre des mesures destinées à garantir l’équité de la relance, comme la création d’un index de l’égalité des sexes, ou l’interdiction d’affecter des aides européennes aux entreprises domiciliées dans des paradis fiscaux. En ces temps particulièrement durs, il est essentiel que les États membres puissent investir dans leurs systèmes de santé. Les règles budgétaires de l’UE ne doivent pas constituer un obstacle insurmontable à cet égard. Pour être sûr que l’argent aboutisse là où les gens en ont besoin et non dans les poches de quelques riches investisseurs, il faut interdire l’attribution de fonds de l’UE aux multinationales domiciliées dans des paradis fiscaux. Le soutien d’autres groupes nous a permis d’intégrer tous ces points au rapport, même si les conservateurs se sont efforcés de nous en empêcher. »

Note aux rédacteurs :

Les lignes directrices relatives à l’emploi présentent des priorités et des objectifs communs pour les politiques nationales de l’emploi, dans les domaines de l’emploi, de l’éducation et de l’inclusion sociale.

Eurodéputés impliqués

JONGERIUS Agnes

JONGERIUS Agnes

Head of delegation
Coordinateur
Pays-Bas
DOBREV Klára

DOBREV Klára

Membre
Hongrie

Contact presse S&D

Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les S&D exhortent la Commission à plus d'ambition pour les jeunes

Communiqué de presse

Dans un contexte de nouveaux scandales concernant des infections de COVID-19 dans les abattoirs, les S&D demandent des conditions équitables pour les saisonniers

Communiqué de presse

Les S&D saluent l’engagement pris par la Commission d’élaborer une directive qui assure des conditions de travail décentes et protège les travailleurs précaires des abattoirs