Partager:

Plus petit fonds structurel et d’investissement de l’UE, le FEAMP est toutefois essentiel pour les communautés côtières. Pour que le budget de l’UE soit opérationnel à temps en vue de la prochaine période, il faut commencer à négocier sans délai tous les fonds, en conformité avec le cadre financier pluriannuel. L’UE a besoin d’un budget fort pour tous.

Les S&D estiment qu’il faut commencer aussi vite que possible les négociations avec le Conseil au sujet du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche. Celui-ci occupe une place centrale dans l’économie bleue de l’UE : pêche, aquaculture, biotechnologies, protection de l’environnement marin, socio-économie des communautés côtières et insulaires.

 Manuel Pizarro, eurodéputé et rapporteur fictif S&D, a déclaré ceci :

« Nous avons un mandat essentiellement conforme avec les orientations de notre famille politique. Parmi les éléments particulièrement pertinents figurent la discrimination positive à l’égard des petites pêcheries côtières pour la durée du mandat, et la garantie de conditions de travail décentes et sûres pour les pêcheurs. »

« La protection de nos océans et ressources halieutiques, ainsi que la lutte contre le changement climatique constitueront les grandes priorités que je défendrai et pour lesquelles je me battrai lors des négociations. »

Clara Aguilera, eurodéputée et porteparole S&D pour la pêche, a ajouté ce qui suit :

« Étant donné que les négociations du dossier du FEAMP sont susceptibles d’affecter le cadre financier pluriannuel, celles-ci ne doivent pas être retardées. Nos communautés côtières, nos pêcheurs et nos consommateurs ont besoin d’un FEAMP fort, bien doté financièrement. Il s’agit de faire face aux défis des prochaines années, comme nos engagements en matière de changement climatique et de mise en œuvre de la politique commune de la pêche. »

« Dès le début, le Groupe S&D et son équipe de négociateurs ont investi des efforts significatifs dans la négociation de ce dossier transversal, important pour l'économie bleue de l’UE. Ils se battront pour que les négociations produisent des résultats conformes à nos engagements politiques et aux différentes politiques européennes. Il s’agit, entre autres, de la protection de la nature et des ressources naturelles, de la lutte contre le changement climatique et des ODD. De même, les Socialistes & Démocrates européens sont partisans de lois du travail et de conditions de sécurité plus strictes. L’équipe de négociation du Groupe S&D restera fidèle à ces principes et défendra vigoureusement ses positions, dans l’espoir d’un résultat fructueux. Le règlement concernant le FEAMP doit être adopté dans les temps pour permettre aux États membres de préparer tous les textes concernés. En effet, il faut que ce fonds soit disponible au 1er janvier 2021 dans le cadre de l’économie bleue de l’UE. »

Eurodéputés impliqués

AGUILERA Clara

AGUILERA Clara

Coordinateur
Espagne
PIZARRO Manuel

PIZARRO Manuel

Membre
Portugal

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Victoire importante dans la lutte contre le changement climatique : la commission Environnement demande l’intégration du transport maritime au système d’échange de quotas d’émission de l’UE », déclarent les S&D

Communiqué de presse

« Le Parlement européen déclare l’état d’urgence climatique – prochaine étape : à la COP25, l’UE doit prendre la tête de la lutte contre le changement climatique », affirment les S&D

Communiqué de presse

« Les S&D obtiennent le changement d’appellation de portefeuilles et le renforcement de l’agenda social de la prochaine Commission européenne », déclare Iratxe Garcia