Publié:
Partager:

Ce 27 mars, les Socialistes & Démocrates au Parlement européen votaient pour le renforcement et l’amélioration de la protection des travailleurs contre les risques provenant de l’exposition aux substances cancérogènes et mutagènes sur les lieux de travail. Il s’agit de la troisième et ultime révision de cette législature. 

Marita Ulvskog, eurodéputée et négociatrice S&D pour ce rapport, a déclaré ceci :

« Il est extrêmement important que le travail sur la santé et la sécurité sur les lieux de travail continue à aller de l’avant. En Europe, les entreprises ne doivent pas utiliser la vie et la santé des travailleurs comme outils de concurrence. Les nouvelles règles visent à améliorer la santé de plus d’un million de travailleurs, et à éviter plus de 22 000 cas de maladies liées au travail. » 

Agnes Jongerius, eurodéputée et porteparole du Groupe S&D pour l'emploi et les affaires sociales, a ajouté ce qui suit :

« Il est crucial de placer la santé avant les préoccupations économiques. Les Socialistes & Démocrates sont aux avant-postes de la lutte pour conformer le niveau de la prévention des risques d’exposition aux cancérogènes et mutagènes sur les lieux de travail à des normes scientifiques ambitieuses. Notre but est de protéger la vie et la santé des travailleurs européens, comme nous l’avons fait aujourd’hui au Parlement européen. » 

Note aux rédacteurs :

Les nouvelles règles définissent les valeurs d'exposition maximum par inhalation de deux substances (le formaldéhyde et le 4,4'-méthylènebis(2-chloroaniline)), et de trois groupes de substances (le cadmium et ses composés inorganiques, le béryllium et ses composés inorganiques; l'acide arsénique et ses sels ainsi que les composés inorganiques de l'arsenic).

Eurodéputés impliqués

JONGERIUS Agnes

JONGERIUS Agnes

Head of delegation
Coordinateur
Pays-Bas

Contact presse S&D

Wolschlager Markus

WOLSCHLAGER Markus

Political Advisor
Autriche

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Lignes directrices relatives à l’emploi : en dépit de l’opposition du PPE, les S&D instituent des politiques progressives pour une relance équitable

Communiqué de presse

Dans un contexte de nouveaux scandales concernant des infections de COVID-19 dans les abattoirs, les S&D demandent des conditions équitables pour les saisonniers

Communiqué de presse

Les S&D saluent l’engagement pris par la Commission d’élaborer une directive qui assure des conditions de travail décentes et protège les travailleurs précaires des abattoirs