Publié:
Partager:

Dans cette crise du COVID-19, il est vital d’assurer la permanence de la circulation en Europe des biens essentiels comme les denrées alimentaires, les médicaments ou les équipements pour soins de santé. En conséquence, l’UE doit assurer à l’ensemble des opérateurs du transport des conditions de travail sûres et saines. L’Union doit aussi garantir les droits des travailleurs. Tous les secteurs doivent contribuer à la lutte contre le coronavirus. Le Groupe S&D attend de l’UE qu’elle prenne toutes les mesures nécessaires pour faciliter ce combat commun.

Johan Danielsson, eurodéputé et porteparole S&D en commission Transports, a déclaré ceci :

« En ces temps difficiles, nous devons tous être reconnaissants aux travailleurs du transport qui permettent à nos économies et nos sociétés de ne pas tomber à l’arrêt. Nous autres Européens dépendons d’eux. En conséquence, les socialistes que nous sommes faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour garantir leur santé et leur sécurité. »

« L'impératif de promptitude dans l’action et la réaction en situation d’urgence impose à l’UE de surmonter tout problème posé par les règlementations européennes. Dans cet esprit, nous saluons la proposition de la Commission européenne de suspendre temporairement la règlementation de l’UE sur les créneaux (slots) aéroportuaires. Il faut soulager, autant que possible, l’industrie du transport aérien, et ceci est un des moyens de le faire, même s’il reste limité. Par ailleurs, nous ne devons pas déroger à nos engagements environnementaux. Il faut donc éviter les avions qui volent à vide. Nous ferons en sorte que le Parlement européen adopte aussi vite que possible ces propositions. »

Ismail Ertug, viceprésident S&D responsable du transport, a ajouté ce qui suit :

« Nous exhortons la Commission et les États membres à s’efforcer de trouver une approche harmonisée commune qui garantisse l’approvisionnement de tous les citoyens de l’UE en biens essentiels. En ces temps difficiles, la solidarité européenne est plus importante que jamais. »

« Dans une situation de crise comme celle-ci, la circulation des biens essentiels comme les denrées alimentaires et les médicaments est une des choses principales à préserver. Nous devons tous être profondément reconnaissants aux travailleurs du secteur du transport pour le boulot magnifique qu’ils accomplissent – maintenant plus que jamais. Il est donc aussi capital de garantir le maintien des normes du travail et d’assurer la permanence du transport de marchandises transfrontalier. Par conséquent, nous saluons les lignes directrices publiées par la Commission, ce lundi.  Il faut aussi veiller à ce que les chauffeurs puissent accéder à toutes les installations nécessaires lorsqu’ils sillonnent les routes. Et leurs entreprises doivent les pourvoir de tout l’équipement nécessaire pour les protéger au mieux contre la contamination. »

Eurodéputés impliqués

ERTUG Ismail

Vice-président/e
Allemagne

DANIELSSON Johan

Coordinateur
Suède

Contact presse S&D

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Le COVID-19 ne peut être un prétexte pour jeter aux orties le mode d’emploi de la démocratie et des droits fondamentaux

Communiqué de presse

Les S&D pressent les institutions de l’UE à sauver le secteur du tourisme de la banqueroute : « Nous devons agir maintenant – plus tard, il sera trop tard ! »

Communiqué de presse

Événement S&D en ligne de ce soir : Iratxe García et les dirigeants progressistes se concertent sur « Un nouveau départ pour l’Europe ! »