Partager:

Au bout de plus de dix jours de négociations intenses, la COP25 de Madrid s’est clôturée sur un résultat très décevant et devient une nouvelle occasion manquée. Une fois de plus, les dirigeants mondiaux n’ont pas été à la hauteur des attentes des citoyens en général et des jeunes générations, en particulier. Ceux-ci demandaient une prise de conscience de la nécessité de réduire immédiatement le réchauffement climatique par des mesures concrètes. Malheureusement, les questions les plus sensibles et cruciales n’ont fait l’objet d’aucun accord : directives d’application de l’Accord de Paris, explicatif de l’article 6 de cet Accord, transparence des obligations de notification, crédits restants du système de Kyoto, financement du fonds d’adaptation à la transition destiné aux pays les moins avancés…

Si le Groupe S&D regrette l’absence d’accord, il est déterminé à poursuivre le combat pour des solutions équitables et audacieuses en matière de changement climatique. L’UE a joué un rôle assertif et moteur à la COP25, elle s’est profilée comme une négociatrice constructive et progressiste. L’Union continuera à renforcer ses efforts climatiques à travers le Green Deal européen.

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen ont participé activement à la COP25 de Madrid. Leur délégation de haut niveau se composait de Jytte Guteland, Mohamed Chahim, Evin Incir et Nicolas Gonzalez Casarès.

Jytte Guteland, eurodéputée et coordinatrice S&D en commission Environnement, a déclaré ceci :

« Il est profondément regrettable que les parties n’aient pas été capables d’aboutir à un accord en dépit des meilleurs efforts de l’UE. S’il s’agit d’un revers, la bataille est tout sauf terminée. À présent, nous devons encore plus retrousser les manches et maintenir la pression pour qu’un accord puisse être trouvé à Glasgow en 2020. »

« Tout au long de ces négociations, l’UE a joué un rôle constructif. Elle a exigé des parties des engagements plus forts en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Green Deal européen témoigne clairement des intentions de l’UE d’agir promptement et résolument pour accomplir sa part des efforts mondiaux de limitation du changement climatique. »

Mohammed Chahim, eurodéputé et rapporteur S&D pour la résolution de la COP25, membre de la commission Environnement, a ajouté ce qui suit :

« Il est très décevant que de si longues et difficiles négociations n’aboutissent à aucun accord. Les engagements de l'Accord de Paris sont vides de sens sans directives d’applications correctes et stables. Le mauvais résultat de cette COP25 technique est très éloigné de ce que nous espérions. Il faut se remettre vite au travail pour inverser ce résultat, tant qu’il est encore temps. »

Eurodéputés impliqués

CHAHIM Mohammed
CHAHIM Mohammed
Viceprésident
Pays-Bas
GUTELAND Jytte
GUTELAND Jytte
Coordinatrice
Suède

Contact presse S&D

Bernas Jan
BERNAS Jan
Responsable de presse
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse
« Il faut éviter les pratiques monopolistiques préjudiciables aux citoyens », déclarent les S&D à propos du règlement sur la gouvernance des données
Communiqué de presse
Les S&D saluent le train de mesures climatique « Ajustement à l’objectif 55 » – nous allons travailler à rendre cette transition cruciale juste et socialement durable
Communiqué de presse
Le Groupe S&D présente son exposé de position sur la vaccination : il est crucial de préparer l’UE à une prochaine pandémie