Partager:

Ce 24 mars, la Commission recommandait au Conseil d’instaurer la garantie pour les enfants sous la direction du commissaire Nicolas Schmit. Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen et le parti socialiste européen ont salué conjointement cette proposition. En effet, la famille socialiste présentait, dès 2014, cette initiative destinée à combattre la pauvreté infantile dans toute l’Europe. Depuis, ils ont été le fer de lance de la campagne pour assurer aux enfants des logements décents, une alimentation appropriée, ainsi que la gratuité d'une instruction de qualité, de la garde d’enfants et des soins de santé.

Iratxe García, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Un enfant européen sur cinq vit dans la pauvreté. Un enfant sur cinq se couche tous les soirs l’estomac vide, est sans abri, ou a des parents incapables de payer le jardin d'enfants, les fournitures scolaires ou des médicaments essentiels. Alors que la pandémie touche durement les entreprises et l’emploi, un nombre croissant de parents se débat pour assurer les repas et l’enseignement en distanciel de leurs enfants. »

« La garantie pour les enfants est la première étape cruciale pour mettre fin à la pauvreté infantile. Il faut rapidement la compléter avec une stratégie globale d’éradication de la pauvreté, et une directive relative à l’instauration de salaires minimums équitables. Dès à présent, la garantie pour les enfants assurera à tous les enfants dans le besoin un logement décent, une alimentation appropriée, ainsi que la gratuité d'une instruction de qualité, de la garde d’enfants et des soins de santé. Dans les six prochains mois, les gouvernements de l’UE devront présenter des plans d’action nationaux qui détaillent la manière dont ils comptent réaliser ces objectifs. Nous avions déjà réussi à obtenir le financement de la garantie européenne pour enfants par le Fonds social européen. Cette nouvelle étape permettra enfin de la réaliser à l’échelle de l’Europe. En conséquence, nous suivrons les États membres à la trace pour veiller à la tenue de leurs engagements. Nous avons aujourd’hui l’occasion de mettre fin à la pauvreté infantile en Europe – faisons-le. »

Serguei Stanichev, président du PSE et eurodéputé S&D, a ajouté ce qui suit :

« La pauvreté infantile recouvre non seulement d’innombrables tragédies individuelles, elle est aussi préjudiciable à long terme à la société dans son ensemble. En effet, les privations subies durant l’enfance accroissent la probabilité de vivre plus tard également dans la pauvreté. Notre initiative de garantie pour les enfants vise à briser ce cercle vicieux. Cet outil est destiné à protéger les droits des enfants et à lutter contre l’aggravation des inégalités qui menace de déchirer nos sociétés. Il fait partie intégrante du plan d'action social, présenté par le commissaire socialiste à l’Emploi et aux Droits sociaux, Nicolas Schmit. Il constitue donc un jalon dans la construction d’une société plus inclusive et résiliente pour tous. Il contribuera à la réalisation de notre objectif, qui consiste à réduire de 5 millions, à l’horizon 2030, le nombre d’enfants en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale. »

« Les plans d’action des États membres vont canaliser des fonds européens et nationaux vers les enfants, et permettront d’obtenir des résultats concrets. Car il n’y a pas de meilleur investissement que dans nos enfants. »

Groupe des Socialistes & Démocrates (S&D) : Attachée de presse et communication

Silvia Dorit PELZ

Tél. portable : +32 478 750 712

silvia.pelz@ep.europa.eu

Parti socialiste européen (PSE) : Attaché de presse et communication

Robin MURPHY

Tél. portable : +32 491 86 97 48

robin.murphy@pes.eu

 

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe
GARCÍA PÉREZ Iratxe
President/e
Espagne
STANISHEV Sergei
STANISHEV Sergei
Membre
Bulgarie

Contact presse S&D

Pelz Silvia
PELZ Silvia
Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse
De Göteborg à Porto : les socialistes montrent la voie vers une Europe plus équitable
Communiqué de presse
Au sommet social de Porto, il faut mettre fin à la pauvreté infantile
Communiqué de presse
Le respect et des salaires minimums équitables pour tous les travailleurs européens, c’est maintenant