Publié:
Partager:

Le Groupe S&D condamne vigoureusement l’utilisation d’un agent neurotoxique de qualité militaire comme arme chimique au Royaume-Uni. Il s’agit d’une agression contre des civils, sans précédent en Europe. Nous demandons que toutes les enquêtes nécessaires soient effectuées. S’il était confirmé que la Russie est responsable, l’UE devra donner une réponse appropriée.

 

Victor Boştinaru, eurodéputé et viceprésident du Groupe S&D pour les affaires étrangères, a déclaré ceci :

« L’utilisation d’une arme chimique sur le sol du Royaume-Uni est une source de grande inquiétude pour l’UE dans son ensemble. Le Groupe S&D est aux côtés du Royaume-Uni dans cet événement intolérable. S’il se confirmait que la Russie est responsable de cette attaque, cela placerait l’interférence extérieure connue de ce pays à un niveau beaucoup plus élevé et absolument inacceptable. Il s’agit, en effet, de l’usage d’armes chimiques sur le sol d’un État membre. En conséquence, nous condamnons vigoureusement cette attaque. Nous demandons que toutes les enquêtes appropriées soient effectuées et que les responsables soient traduits en justice. »

 

Ioan Pașcu, eurodéputé et coordinateur S&D pour la sécurité et la défense, a ajouté ce qui suit :

« L’OTAN a déjà exprimé sa profonde inquiétude concernant l’utilisation d’un agent neurotoxique sur le sol européen. Le Conseil doit faire de même, car ce qui est arrivé à Salisbury est une menace pour l’Europe dans son ensemble. Nous condamnons toute utilisation d’armes chimiques. Il faut coopérer pour traduire en justice les auteurs de cette attaque contre des civils, sur le sol européen. »

 

Clare Moody, eurodéputée S&D et viceprésidente de la sous-commission Sécurité et défense, a précisé les éléments suivants :

« L’utilisation d’un agent neurotoxique de qualité militaire, comme arme chimique, contre des civils, sur le sol européen, est sans précédent et appelle une réponse robuste. Dans ce contexte, il est important d'impliquer l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) dans l'enquête, afin d’aider à déterminer les responsables de l'attaque. De plus, le Conseil européen doit faire preuve d’une totale solidarité avec la population de Grande Bretagne et de Salisbury. Il doit être prêt à aider le Royaume-Uni à répondre de manière appropriée à l’utilisation d’agents neurotoxiques de qualité militaire sur des civils. »

Contact presse S&D

CZERNY-GRIMM Inga
Press Officer
Pologne

Sur le même suje

Communiqué de presse

À la suite de la récente répression violente d’une manifestation pacifique en Azerbaïdjan, les S&D estiment que l’UE doit suspendre les négociations avec ce pays

Communiqué de presse

Le Groupe S&D soutient les parlementaires britanniques qui veulent éviter une sortie sans accord

Communiqué de presse

« Les défis européens n’attendent pas : les actes doivent suivre les paroles maintenant », déclare Iratxe García dans la foulée du Conseil européen