Partager:

Ce 24 octobre, la plénière du Parlement européen confirmait la position de celui-ci sur le budget général pour 2019. À présent, la phase de conciliation peut commencer. L’accord final en la matière entre le Parlement européen, La Commission européenne et le Conseil, doit intervenir d’ici novembre 2018.

 

Daniele Viotti, eurodéputé S&D et rapporteur pour le budget, a déclaré ceci :

« Le Parlement européen a adopté un authentique budget proeuropéen pour 2019. Or, la détermination des S&D a permis d’améliorer considérablement la proposition initiale du Conseil. En effet, nous avons dopé l’augmentation de l’Initiative pour l’emploi des jeunes de plus de 360 millions d’euros, et les allocations d’Erasmus+ de 15 %. Les fonds destinés à s’attaquer au changement climatique ont été augmentés, ainsi que les fonds qui ciblent les racines des migrations, avec un accent particulier sur le développement. Parallèlement et étant donné qu’Ankara ne continue pas à respecter les droits de l'homme, nous avons décidé de couper le soutien financier à la Turquie. »

« De la sorte, le Parlement européen a rempli pleinement son devoir et répondu aux attentes des citoyens de l’UE. À présent il appartient au Conseil, c’est-à-dire aux États membres, de faire preuve de la même détermination. Il s’agit d’armer le bras de l’UE avec les instruments financiers appropriés pour s’attaquer aux défis actuels et futurs. »

 

Eider Gardiazabal Rubial, eurodéputée et coordinatrice S&D pour le budget, a ajouté ce qui suit :

« Nous nous sommes battus pour que l’UE investisse dans les priorités du présent, afin d'assurer aux citoyens un avenir plus clair et plus équitable. Et nous avons réussi. En effet, la position du PE sur le budget général pour 2019, adoptée par la plénière d'aujourd'hui, va dans la bonne direction. »

« Car nous avons fait en sorte que dans ce budget, nos priorités  – les jeunes et le changement climatique – soient hautement renforcées et  dûment financées. Il s’agit, en effet, des grandes préoccupations des citoyens, susceptibles d’influencer considérablement leur vie quotidienne. »

« Par ailleurs, nous voulons exprimer notre immense déception face à l’attitude scandaleuse du Groupe PPE. En effet, celui-ci a tenté d’imposer une coupe camouflée du soutien financier à l’Autorité palestinienne, à partir d’allégations fausses selon lesquelles le budget de l’UE financerait des livres scolaires palestiniens qui promeuvent la haine et la violence. Il est regrettable que le plus grand groupe du Parlement européen fasse appel à ce genre de trucs bon marché et honteux, à de pures fins de spéculation politique, et sur un sujet si sensible. »

Eurodéputés impliqués

GARDIAZABAL RUBIAL Eider

GARDIAZABAL RUBIAL Eider

Coordinateur
Espagne

Contact presse S&D

 BERNAS, Jan

BERNAS, Jan

Political Advisor
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Une autre Europe est possible, fondée sur l’attachement clair aux valeurs de l’UE », déclare la présidente du Groupe S&D, Iratxe García

Communiqué de presse

« Le Conseil européen a réalisé un accord historique concernant le Fonds de relance – mais le Parlement européen modifiera le budget de l’UE », déclare Iratxe García

Communiqué de presse

Iratxe García qualifie de « décevante » la proposition de Charles Michel concernant le plan de relance et le CFP