Partager:

Le président étatsunien Joe Biden est attendu en Europe pour participer aux sommets du G7, de l’OTAN et UE-USA. Dans cette perspective, les Socialistes & Démocrates placent de grands espoir dans une percée de l’agenda progressiste, centrée autour de la démocratie, de l’État de droit et de la lutte contre les inégalités. Il faut renforcer les liens et rendre l’alliance des démocraties plus résiliente. Il s’agit de revigorer l’ordre mondial multilatéral et de contrer le travail de sape des autoritaristes assertifs. Il faut aussi grouper les énergies dans la lutte contre l’état d’urgence climatique, en visant une croissance durable plus verte et plus robuste, dans le cadre de sociétés solidaires.

La pression exercée par le président Biden en faveur d'un taux mondial et ambitieux d'imposition des sociétés, et l’engagement pris la semaine passée par les ministres des Finances du G7 à soutenir un accord dans ce sens, constituent la meilleure introduction possible aux réunions de la semaine prochaine.

Le Groupe S&D est prêt à s’investir dans le renforcement de l’alliance transatlantique entre forces progressistes, en vue de construire un nouvel ordre mondial multilatéral. En savoir plus sur la stratégie progressiste S&D pour un partenariat transatlantique renforcé.

Tonino Picula, eurodéputé et porteparole S&D pour les affaires étrangères, rapporteur du Parlement européen pour les USA, a déclaré ceci :

« Il est hautement significatif que le président Joe Biden choisisse l’Europe comme destination de son premier déplacement à l’étranger. Nous le comprenons comme le symbole du renouvellement de l’engagement de l’administration Biden-Harris en faveur du multilatéralisme et de la relation transatlantique. »

« En effet, le lien transatlantique est le socle du système international fondé sur les règles, qui a assuré au monde une ère de paix et de prospérité après la Seconde Guerre Mondiale. Or, les tendances unilatéralistes et isolationnistes de l’administration Trump ont mis en péril cette relation. Nous devons redéfinir celle-ci, sur pied d’égalité et en assumant plus de responsabilités. »

« Les défis restent bien présents  – qu’il s’agisse du domaine commercial, de l’approche envers la Russie ou la Chine, de l’agriculture ou de la protection des données, particulièrement après les récentes révélations. Cependant, il est encourageant de constater la volonté politique de Washington d’aborder les différences de manière constructive, en se focalisant sur la mise en place d’un agenda constructif commun. »

Bernd Lange, eurodéputé S&D, président de la commission Commerce du PE, responsable des relations commerciales UE-USA, a ajouté ce qui suit :

« Tout n’a pas changé mais de nombreuses choses vont mieux, à présent. L’attachement du président américain Biden à l’ordre multilatéral fondé sur des règles est un remède indispensable aux blessures infligées par Trump aux relations commerciales mondiales, avec ses mesures unilatérales et illégales. Pour ramener un climat de confiance, la nouvelle administration US doit d’abord rectifier les mauvaises décisions de Trump, comme les tarifs douaniers injustifiés sur l’acier et l’aluminium. Notre but n’est pas juste de réparer les relations UE-USA, mais aussi de les améliorer par rapport à avant. Dans cet optique, il faut placer les travailleurs, les salaires, la lutte contre la pandémie et la relance économique durable au cœur de notre agenda commercial progressiste et transatlantique. Le Conseil Commerce & Technologie devrait être un des résultats clés du sommet. »

« Cependant, la Chine sera le grand sujet qui hantera le sommet UE-USA. Les choses sont claires. Nous devons collaborer avec la Chine sur de nombreuses questions, comme le changement climatique. Parallèlement, l’UE et les USA doivent s’attaquer conjointement, en partenaires égaux, aux pratiques faussant les échanges. Notre capacité à nous mettre d’accord sur une approche stratégique commune envers la Chine sera la pierre de touche de la redéfinition de notre relation transatlantique. »

Documents concernés

S&D Progressive Strategy for a Reinforced Transatlantic Partnership

Eurodéputés impliqués

PICULA Tonino
PICULA Tonino
Coordinateur
Croatie
LANGE Bernd
LANGE Bernd
Membre
Allemagne

Contact presse S&D

Czerny-grimm Inga
CZERNY-GRIMM Inga
Press Officer
Pologne
Pelz Silvia
PELZ Silvia
Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse
« Global Europe/IVCDCI ouvre une nouvelle phase de la coopération internationale de l’UE », affirment les S&D
Communiqué de presse
Emmené par le Groupe S&D, le Parlement européen demande la levée des brevets des vaccins anticovid-19, pour sauver des vies
Communiqué de presse
La communauté internationale ne doit pas abandonner la population afghane, particulièrement les femmes !