Publié:
Partager:

Ce 10 octobre, la plénière du Parlement européen débattait du prochain Conseil européen, prévu les 17 et 18 octobre. À cette occasion, la présidente des Socialistes & Démocrates au Parlement européen a pointé les grandes priorités de son Groupe.

Iratxe García a déclaré ceci au sujet du Brexit :

« Nous n’accepterons aucune proposition qui n’inclue pas le filet de sécurité. Soyons clairs : nous ne soutiendrons une proposition qu’à condition qu’elle n’érige pas une nouvelle frontière entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande. Toute solution doit éviter de mettre en danger le processus de paix et, en même temps, protéger le marché unique. »

« Dans cette optique, ma famille politique est disposée à reporter la date butoir de l’application de l’article 50, afin d’éviter un Brexit sans accord. Cette situation serait en effet néfaste pour tout le monde, et pour le Royaume-Uni en premier. »

Iratxe García a ajouté ce qui suit au sujet du budget de l’UE pour la période 2021-2027 :

« Il est essentiel que l’Union dispose de ressources financières additionnelles pour réaliser les engagements politiques pris par la présidente élue de la Commission, en particulier en ce qui concerne la transition écologique juste. »

« Nous attendons depuis novembre dernier de pouvoir entamer les négociations avec le Conseil à ce sujet. Près d’une année a été ainsi perdue. En conséquence, nous appelons le Conseil à démarrer aussi vite que possible la discussion du prochain cadre financier pluriannuel. »

« Je souhaite aussi rappeler au Conseil que ces programmes sont soumis à la codécision, sur pied d’égalité entre le Parlement et le Conseil. Nous n’accepterons aucune tentative du Conseil de saper les pouvoirs du Parlement. »

Enfin, Iratxe García a évoqué l’immense challenge qui attend l’UE pour prendre le leadership de la lutte mondiale contre le changement climatique et la réalisation des Objectifs du développement durable de l’ONU :

« Pour réduire les effets du réchauffement mondial il est crucial d’assurer la cohésion des politiques intérieures et extérieures de l’Union et de disposer d’un budget robuste. Celui-ci doit aussi permettre la mise en place de mesures d’adaptation et d’atténuation. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Pour les S&D, la Conférence sur l’avenir de l’Europe peut être une nouvelle façon de dialoguer avec les citoyens pour trouver des idées fraîches concernant l’amélioration de l’Union

Communiqué de presse

« Nous avons besoin d’argent frais et de mesures sociales pour assurer une transition juste », déclare Iratxe García

Communiqué de presse

Les eurodéputés réélisent Emily O’Reilly au poste de Médiatrice européenne