Partager:

Lors de la plénière du PE à Strasbourg de ce 18 septembre, les eurodéputés S&D ont averti les gouvernements nationaux qu’ils n’accepteraient pas les coupes dans le budget 2020, proposées par le Conseil de l’UE. Étant donné les nouvelles majorités mises en place au PE suite aux élections de cette année, les S&D attendent du Parlement qu’il s’empare de tous les moyens disponibles pour s’attaquer aux défis majeurs auxquels l’UE est confrontée. Pour n’en citer que quelques-uns, il s’agit de la durabilité, de la lutte contre le changement climatique, de l’Initiative pour l’emploi des jeunes, de l’élaboration d’une politique européenne de voisinage constructive, etc.

Eider Gardiazabal Rubial, eurodéputée et porteparole S&D pour le budget, a déclaré ceci :

« Plus d’austérité ne produira jamais plus d’Europe ! Une fois de plus, le Conseil propose des coupes budgétaires inacceptables et contraires aux besoins de l’Union. Cela ne correspond pas, non plus, aux engagements pris par Ursula von der Leyen. Nous voulons que le budget permette de répondre aux besoins réels des Européens et respecte les attentes citoyennes. »

Pierre Larrouturou, eurodéputé et négociateur du Groupe S&D pour le budget 2020 de l’UE, a ajouté ce qui suit :

« Nous rejetons totalement ces coupes. En présentant sa position concernant la prochaine année financière, le Conseil affiche son indifférence à l’égard de questions clés qui devraient piloter notre agenda européen. Des priorités stratégiques comme le climat, la création d'emploi, la gestion des migrations et la lutte contre leurs causes fondamentales, sont grossièrement sous-financées dans ces propositions. Il ne fait pas de doute que les personnes qui dépendent de ces financements perdront un peu plus confiance dans l’UE. »

« Les citoyens veulent un Parlement ambitieux et intelligent. Pour éviter une récession, nos priorités doivent comprendre des investissements budgétaires intelligents. Voilà pourquoi notre groupe défend la stratégie suivante : utiliser l’ensemble des moyens et instruments disponibles, comme les marges et instruments de flexibilité, pour doper l’investissement dans la justice sociale et la protection du climat. »

Eurodéputés impliqués

GARDIAZABAL RUBIAL Eider

GARDIAZABAL RUBIAL Eider

Coordinateur
Espagne
LARROUTUROU  Pierre

LARROUTUROU Pierre

Membre
France

Contact presse S&D

Chiru Dana

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Iratxe García qualifie de « décevante » la proposition de Charles Michel concernant le plan de relance et le CFP

Communiqué de presse

En l’absence d’une règlementation antiblanchiment, européenne et efficace, les criminels se remplissent les poches

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’industrie de l'avenir sera verte, durable et sociale