Partager:

Dans la foulée du vote de ce 10 juillet en plénière du PE, le Groupe S&D exprime sa profonde satisfaction d’avoir prôné le concept d’une Union européenne de la Santé. Celle-ci s’appuie sur de nombreuses propositions concrètes, destinées à améliorer les réponses nationales et européennes au COVID-19, aux éventuelles futures pandémies et à d’autres défis sanitaires.

Jytte Guteland, eurodéputée, négociatrice et coordinatrice S&D en commission Environnement, a déclaré ceci :

« Nous sommes fiers que le Parlement européen soutienne notre idée d'une Union européenne de la Santé. En effet, la pandémie de COVID-19 a été une tragédie pour tous les pays de l’UE. Nous continuerons à œuvrer sans relâche au renforcement de l’UE et des capacités de celle-ci à prévenir les crises futures et à riposter en commun et plus efficacement. »

« Ce vote constitue un premier succès. À présent, nous voulons une réaction de la Commission, qui doit donner vie à l’Union européenne de la Santé. »

« Nous sommes particulièrement heureux que la résolution adoptée ce jour à une majorité écrasante par le Parlement européen, dérive en majeure partie de l’Exposé de position adopté récemment par le Groupe S&D. »

« Aux yeux du Groupe S&D, l’Union européenne de la Santé implique le renforcement des agences de la santé et des mécanismes de passation conjointe de marchés ; l’institution de normes minimums en matière de soins de santé, car la santé constitue un droit fondamental. Ceci doit aussi s’appliquer au niveau de santé et de sécurité au travail. »

« Par ailleurs, nous nous sommes battus résolument pour l’inclusion au texte de simulations de crise, applicables aux systèmes nationaux de soins de santé. À charge des États membres de mettre en œuvre ceux-ci, afin de faire ressortir tant les éventuels points faibles que les meilleures pratiques. Il s’agit d’être mieux équipés en cas de deuxième vague de COVID-19 ou de nouvelle pandémie. »

« Nous espérons tous que des traitements et vaccins contre le COVID-19 seront bientôt disponibles.  Le cas échéant, nous devons faire en sorte que ceux-ci soient accessibles à tous. Autrement dit, l’Europe doit être prête à faire appel à tous les instruments requis pour assurer la production, la distribution et l’approvisionnement de ces produits de telle manière que tous y aient un accès égal, à l’échelle mondiale. Dans cette optique, il faut réviser d’urgence le mécanisme de passation conjointe de marchés, pour être prêts à nous approvisionner en traitements et en vaccins en tant qu’Union. »

« Cette résolution montre que les intérêts européens communs peuvent et doivent prévaloir sur les égoïsmes nationaux. Ensemble, nous pouvons le faire. »

 

Documents concernés

A European Health Union. Increasing EU competence in health - coping with COVID19 and looking to the future

Eurodéputés impliqués

GUTELAND Jytte

GUTELAND Jytte

Coordinateur
Suède

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

La santé des gens avant tout : les S&D jouent un rôle crucial dans la réalisation d’un accord progressiste en commission Environnement au sujet des émissions en situation réelle

Communiqué de presse

Les S&D demandent de meilleures solutions de stockage, ainsi que des lignes directrices strictes pour les projets énergétiques européens

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’industrie de l'avenir sera verte, durable et sociale