Partager:

La Commission européenne présentait son plan d'action pour l’instauration d’une Union des marchés des capitaux ce 24 septembre.

Jonás Fernandez, eurodéputé et porteparole SS&D pour les affaires économiques et monétaires, y a réagi comme suit :

« L’Union des marchés des capitaux doit avoir pour but la mise à disposition de financements plus stables et plus durables, à moindre coût, tant pour les PME que pour les citoyens. En cette période particulière, une telle Union peut jouer un rôle important dans la relance de l’économie, affaiblie par les séquelles de la crise du COVID-19. Il s’agit de créer des emplois ainsi que des opportunités pour les épargnants et les investisseurs, au-delà des frontières et particulièrement pour des projets durables. »

« Une dure leçon a été tirée de la crise financière de 2008 : nous devons sauvegarder adéquatement la stabilité économique et l’argent des contribuables, réduire au minimum les risques financiers, et protéger correctement les intérêts des investisseurs de détail, des pensionnés et des consommateurs. Voilà pourquoi nous continuerons à réclamer une régulation robuste des marchés financiers. L’Union des marchés des capitaux doit encore faire des progrès dans la mise en œuvre et l'application d’une règlementation unique authentique relative aux services financiers sur le marché intérieur.  Dans ce contexte, les normes prudentielles appropriées et la protection des investisseurs ne sont pas négociables. Par ailleurs, il faut correctement équilibrer la nécessité de libérer plus de capitaux pour financer l'économie avec celle de tenir compte de l’exposition aux risques, et de sauvegarder la stabilité économique et l’argent du contribuable. »

Alfred Sant, eurodéputé et rapporteur fictif S&D pour le rapport d’initiative intitulé « Poursuivre le développement de l’Union des marchés des capitaux », a ajouté ce qui suit :

« Le développement de l’Union des marchés des capitaux doit aller de pair avec l’approfondissement de l’Union monétaire et économique – et en particulier, avec l’achèvement de l’Union bancaire par la création d’un système européen d'assurance des dépôts à part entière, ainsi que d’un filet de sécurité crédible pour le Fonds de résolution unique. Pour garantir une égalité d’accès, dans toute l’UE, au financement et aux opportunités d’investissement, l’Union des marchés des capitaux doit être complétée par des mesures politiques contracycliques, adossées à un mécanisme de stabilisation fiscale. »

« De même, il est essentiel de créer les conditions d’un changement de la culture d’investissement, si l’on veut réussir l’Union des marchés des capitaux. Les petits investisseurs doivent sentir qu’il existe des canaux sûrs et précis pour investir leur argent dans les marchés financiers. À cette condition, il sera possible d’élaborer un lien véritable entre l’argent des épargnants et les petites et moyennes entreprises européennes, qui ont besoin de financements pour grandir. En conséquence, il faut non seulement des produits et services disponibles à l’échelle de l’UE, mais aussi une simplification des règles et une supervision plus efficace de l’industrie financière. »

Note aux rédacteurs :

Lancée dès 2015, l’Union des marchés des capitaux (UMC) est un plan destiné à créer un marché unique des capitaux. Il vise à créer des flux européens d’argent – investissements et épargne – qui bénéficient aux consommateurs, aux investisseurs et aux entreprises, indépendamment de leur implantation. La Commission a largement réalisé les actions individuelles annoncées dans son plan d’action UMC de 2015 et l’évaluation à mi-parcours de 2017. Jusque-là, le Parlement européen et les États membres ont adopté 12 des 13 propositions de loi avancées par la Commission en la matière. De plus, la Commission a mis en place une série de mesures non-juridiques, destinées à faciliter la réalisation des objectifs de l'UMC. Le rapport parlementaire « Poursuivre le développement de l’Union des marchés des capitaux » sera voté lors de la prochaine session plénière.

Eurodéputés impliqués

FERNÁNDEZ Jonás

FERNÁNDEZ Jonás

Coordinateur
Espagne
SANT Alfred

SANT Alfred

Membre
Malte

Contact presse S&D

Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les eurodéputés et les députés nationaux S&D s’engagent à faire progresser le prochain budget de l’UE ainsi que les nouvelles ressources pour financer le plan de relance

Communiqué de presse

« Bonnes nouvelles ! Le Parlement européen donne le feu vert à la disponibilité immédiate d’argent frais pour une agriculture durable », lancent les S&D

Communiqué de presse

« Facebook ne dictera pas à l’Europe son modèle de finance numérique », déclarent les S&D