Partager:

Ce 24 juin, le Groupe S&D publiait un exposé de position en 16 points, destiné à améliorer la qualité de nos systèmes d’éducation : "Domaine de l'éducation européenne: notre réalité pour 2025". Il s’agit de renforcer l’inclusivité de ces systèmes pour les jeunes générations. Cet exposé de position précède la publication d’un exposé de la Commission européenne, consacré aux compétences des jeunes. Accompagné d’une lettre, il a été envoyé à la présidente de la Commission von der Leyen. Dans leur lettre, les S&D déplorent que la proposition actualisée de budget européen à long terme et le plan de relance européen ne tiennent pas suffisamment compte des questions d’éducation.

Ismail Ertug, viceprésident S&D responsable de la culture, a déclaré ceci :

« Nous devons faire en sorte que le domaine de l’éducation européenne soit réalisé. Dans cette optique, le Groupe S&D propose 16 actions, à mettre en œuvre partout dans l’UE, et destinées à faire de l’éducation un véritable ascenseur social pour tous. Nous constatons, par exemple, la nécessité de rendre l’éducation préscolaire plus accessible et plus abordable, d’accroître l’attractivité de la profession d’enseignant, d’instaurer des systèmes d’éducation et de formation professionnelles, ou encore d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage des langues. »

Petra Kammerevert, eurodéputée et porteparole S&D pour l’éducation, a ajouté ce qui suit :

« En réduisant les dotations budgétaires du programme Erasmus+, la présidente de la Commission von der Leyen brocarde le budget à long terme de l’UE. Erasmus+ est, en effet, le principal système européen d’éducation, de formation et de sport pour les jeunes. Alors que dans son discours d’investiture de juin 2019, Mme von der Leyen promettait de soutenir l’appel du Parlement européen à tripler le budget d’Erasmus+. Par rapport aux prévision budgétaires de mai 2018, le financement de ce programme subit actuellement une réduction d’environ 7 %. Nous sommes donc plus éloignés que jamais du triplement du budget d’Erasmus+. Mme von der Leyen ne doit pas profiter du COVID-19 pour rompre sa promesse. »

« Nous ne pouvons pas avoir une #NextGenerationEU sans investir effectivement dans cette prochaine génération ! Or, il est aujourd’hui plus important que jamais d’investir massivement dans l’éducation à tous les niveaux. Dans cette optique, nous estimons nécessaire d’instituer des normes européennes d’investissement dans les systèmes d’éducation. Les États membres doivent se fixer comme objectif minimum d’investir 10 % de leur produit intérieur brut dans l’éducation. »

Victor Negrescu, eurodéputé S&D et rapporteur en commission CULT pour l’élaboration d’une politique en matière d’éducation numérique, a précisé les points suivants

« En règle générale, l’éducation est déterminée au niveau national. Cependant, les défis qui attendent les systèmes d’éducation européens à court et moyen terme, comme la numérisation, ne connaissent pas de frontières. La pandémie de COVID-19 a révélé les points faibles des systèmes d’éducation à travers toute l’UE. L’enseignement est pratiquement tombé à l’arrêt, étant donné que dans la plupart des États membres, l’éducation numérique est loin d’être une réalité. »

« Or, dans une mesure croissante les citoyens ont besoin de compétences numériques pour participer à la société. En conséquence, nous demandons de garantir l’éducation aux médias et l’habileté numérique à tous les niveaux éducationnels et pour toutes les générations ; et nous demandons l’élaboration, dans un esprit progressiste, d’une stratégie en matière de compétences pour l'Europe et d’un plan d’action en matière d’éducation numérique. »

Documents concernés

S&D Position Paper on European Education Area: our reality for 2025

Eurodéputés impliqués

ERTUG Ismail

ERTUG Ismail

Vice-président/e
Allemagne
KAMMEREVERT Petra

KAMMEREVERT Petra

Coordinateur
Allemagne
NEGRESCU Victor

NEGRESCU Victor

Membre
Roumanie

Contact presse S&D

Chiru Dana

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les S&D demandent de placer l’éducation au sommet des agendas de la Commission et du Conseil

Communiqué de presse

« La culture et l’éducation ne doivent pas être les grands perdants de la pandémie », lancent les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’accès à l’éducation numérique ne doit pas être un privilège