Publié:
Partager:

Udo Bullmann, chef de file du Groupe S&D, a déclaré ceci au sujet des élections nationales au Danemark :

« Nous félicitons les sociaux-démocrates danois pour leur victoire aux élections nationales. À l’instar d’innombrables Européens la semaine passée, les Danois ont voté pour le changement et la fin de l’immobilisme conservateur. Nous sommes fiers des récentes victoires sociales-démocrates en Finlande et en Suède, et nous sommes heureux de constater le retour des forces progressistes en Scandinavie ! »

« Cette évolution témoigne de la nouvelle vague progressiste qui se lève en Europe. Les inégalités sociales et le changement climatique nous poussent à agir maintenant. Il s'agit de réorienter nos sociétés et nos économies et de prendre le cap du bien-être durable pour tous. Or, notre Groupe S&D au Parlement européen a élaboré à cet effet un programme précis, fondé sur les Objectifs du développement durable à l’horizon 2030 des Nations-Unies. Aujourd'hui plus que jamais, nous avons besoin de dirigeants sociaux-démocrates en Europe pour réaliser ce programme ! » 

Jeppe Kofod, viceprésident du Groupe S&D et chef de la délégation de celui-ci, a ajouté ce qui suit :

« Cette élection constitue une nette victoire pour notre famille politique ainsi que pour l’ensemble des forces politiques progressistes du Danemark. Les Danois ont clairement rejeté les coupes budgétaires, l'austérité et les réformes socialement déséquilibrées du précédent gouvernement libéral-conservateur. Il est temps d’accorder la priorité au bien-être, de lutter contre le changement climatique et de mettre fin aux néfastes politiques des blocs du passé. »

Eurodéputés impliqués

BULLMANN Udo

Coordinateur
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Les responsables de l’assassinat de Daphne Caruana doivent payer pour leur crime », déclare Birgit Sippel, eurodéputée S&D

Communiqué de presse

La possibilité des actions de groupe se rapproche d’un cran pour les Européens

Communiqué de presse

« Nous soutenons la nouvelle Commission par un vote exigeant, loyal et vigilant », déclare Iratxe Garcia