Partager:

L’UE et la Chine ont conclu les négociations de l’accord bilatéral destiné à protéger 100 indications géographiques (IG) européennes en Chine et 100 IG chinoises dans l’UE contre les imitations et l’usurpation.

Inmaculada Rodriguez-Piñero, eurodéputée S&D responsable de la politique commerciale avec la Chine, l'a commenté en ces termes :

« L’accord conclu aujourd’hui entre l’UE et la Chine au sujet des indications géographiques, constitue une percée dans la lutte contre l’imitation et l’usurpation. Désormais, la Chine et l’UE protègeront 100 indications géographiques réciproques, comme le Rioja ou le Manchego. C’est une excellente nouvelle pour les agriculteurs et consommateurs européens. Nous autres Socialistes & Démocrates poursuivons la lutte pour protéger nos consommateurs et industries contre les concurrences déloyales. »

Note aux rédacteurs :

Les systèmes de qualité de l’UE visent à protéger les appellations de produits spécifiques. Il s’agit de promouvoir leurs caractéristiques uniques, liées aussi bien à leur origine géographique et qu’à un savoir-faire traditionnel. Dans ce cadre, l’UE a enregistré 3 300 appellations, soit sous forme d'indication géographique protégée (IGP) ou d’appellation d’origine protégée (AOP). Le marché des indications géographiques européennes s’élève à près de 74,8 milliards d’euros, soit 15,4 % des exportations totales de l’UE de denrées alimentaires et boissons.

Eurodéputés impliqués

RODRÍGUEZ-PIÑERO Inma

RODRÍGUEZ-PIÑERO Inma

Membre
Espagne

Contact presse S&D

Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Le Royaume-Uni doit tenir ses promesses », déclare le Groupe S&D

Communiqué de presse

L’accord commercial avec l'UE renforce les droits fondamentaux au travail des travailleurs vietnamiens

Communiqué de presse

Pour les S&D, la modernisation de l’accord UE-Mexique renforcera le multilatéralisme et contribuera à la lutte contre la corruption dans ce pays