Partager:

Ce 9 mars, le Parlement européen adoptait InvestEU, un des programmes phares du Groupe S&D pour le prochain septennat. Orienté avenir de l’UE, ce programme ambitieux offre une garantie de plus de 26,1 milliards d’euros pour des investissements destinés à l’infrastructure de l’UE, à la recherche, l’innovation et la numérisation, aux petites et moyennes entreprises  et au développement de compétences. Il permet aux investisseurs d’emprunter à hauteur de 400 milliards d’euros pour des projets touchant à ces domaines.

Irene Tinagli, eurodéputée et négociatrice S&D de ce dossier, a déclaré ceci :

« InvestEU est un outil essentiel de soutien à l’investissement à long terme dans la recherche, l’innovation et l’infrastructure sociale. En synergie avec la Facilité pour la reprise et la résilience, sa contribution à la reprise de l’après-COVID19 sera encore plus effective. En effet, ce programme permet de soutenir la capitalisation des PME. »

Eider Gardiazabal, eurodéputée et porteparole S&D pour le budget, rapporteuse fictive pour ce dossier, a ajouté ce qui suit :

« La crise rend plus indispensable que jamais ce nouvel instrument de l’UE, destiné à produire un effet de levier sur les investissements des sept prochaines années. Il met en place un budget solide, conforme aux accords budgétaires précédents, et adossé à une capacité de soutien aux entreprises touchées par le COVID-19. C’est maintenant qu’il faut le lancer. »

Jonás Fernández, eurodéputé et porteparole S&D pour les affaires économiques, a précisé les points suivants :

« En ces temps difficiles, l’adoption d’InvestEU est une grande nouvelle. En effet, cela annonce la mise à disposition imminente d’investissements destinés à soutenir les entreprises européennes en général et les PME en particulier. Le mécanisme de soutien à l’investissement est crucial pour favoriser la relance économique à l’échelle de l’Union. Il s’agit de stimuler l’emploi de qualité, la numérisation, l’investissement dans l’infrastructure durable, l’innovation, la recherche et le développement des entreprises stratégiques. »

« Les projets réalisés dans des régions en transition bénéficieront d’un traitement préférentiel dans le cadre d’InvestEU. Cela concrétise le second pilier du mécanisme pour une transition juste. Cette mesure est cruciale pour les régions de l'UE qui sont obligées de modifier leur structure industrielle et productive afin de se conformer aux objectifs de décarbonation définis dans le cadre du Green Deal européen. »

Eurodéputés impliqués

FERNÁNDEZ Jonás
FERNÁNDEZ Jonás
Coordinateur
Espagne
GARDIAZABAL RUBIAL Eider
GARDIAZABAL RUBIAL Eider
Coordinateur
Espagne
TINAGLI Irene
TINAGLI Irene
Membre
Italie

Contact presse S&D

Chiru Dana
CHIRU Dana
Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse
Les S&D exhortent les dirigeants de l’UE à soutenir l’action de Biden : « Il faut passer à l’acte sur la fiscalité numérique et le taux mondial d’imposition effectif minimum »
Communiqué de presse
Suite à la révélation de l’ingérence d’organisations patronales dans l’élaboration d’une loi, les S&D s’inquiètent de l’influence des entreprises en matière de transparence financière
Communiqué de presse
Le budget 2022 de l’UE s’articulera autour d’un noyau progressiste fort, orienté vers le social et l’écologie