Partager:

Le meurtre de George Floyd par quatre policiers a provoqué des protestations de masse aux États-Unis et des manifestations de solidarité dans plusieurs pays européens. Dans ce contexte, les Socialistes & Démocrates appellent le président Trump à cesser de défendre les suprématistes blancs, à entendre la colère de la communauté noire et à mettre fin immédiatement à l'utilisation de la force contre les manifestants pacifiques et les journalistes.

 Kati Piri, viceprésidente S&D pour les affaires étrangères, a déclaré ceci :

« Le meurtre de George Floyd nous a profondément choqués, ainsi que la montée en puissance du mouvement des suprématistes blancs qui incitent aux affrontements ‘raciaux’. Nous sommes solidaires avec les manifestants pacifiques. En effet, ceux-ci expriment leur colère au sujet du racisme institutionnalisé auquel les Afro-Américains sont confrontés quotidiennement. Par le passé, le système judiciaire étatsunien s’est souvent abstenu de poursuivre des crimes de haine commis par des Blancs contre des personnes de couleur. Nous demandons le lancement d’une procédure judiciaire à l'encontre de tous les policiers impliqués dans la mort de Floyd, afin qu’ils soient traduits en justice. »

« Les discours de haine et le racisme ne se justifient nulle part, ni en Europe, ni aux États-Unis. En ces temps de grande douleur et de grande colère, nous attendons de la part du président US qu’il entende les demandes des manifestants pacifiques. L’utilisation de la force contre les journalistes et les citoyens innocents n’a pas de place dans une démocratie libérale. »

« Nous entendons également les appels des minorités ethniques européennes confrontées à l’exclusion et au racisme. En conséquence, nous demandons à la Commission européenne d'élaborer rapidement un cadre pour les stratégies nationales de lutte contre le racisme. Le Parlement européen avait déjà formulé cette demande dans une résolution adoptée l’année passée, concernant les droits fondamentaux des personnes d’ascendance africaine. »

Tonino Picula, eurodéputé et porteparole S&D pour les affaires étrangères, rapporteur permanent du PE pour les USA, a ajouté ce qui suit :

« L’UE ne peut pas et ne doit pas abandonner sa coopération avec les États-Unis, tout comme elle ne peut pas cesser de lutter pour un monde où les problèmes communs sont résolus conjointement. »

« Les récents événements tragiques et les manifestations qui se déroulent aux États-Unis nous inspirent une grande inquiétude. En conséquence, nous appelons l'administration du président Trump à engager un dialogue ouvert et pacifique avec les manifestants légitimes et à reconnaître leurs demandes d'égalité. »

« Au cours des 70 dernières années, l’UE et les USA ont bâti la paix et la prospérité de leurs nations à partir de valeurs partagées comme la démocratie, l’État de droit et les droits des minorités. Ces valeurs ne doivent pas seulement être promues en politique étrangère, mais elles doivent aussi être appliquées dans toutes les politiques intérieures. »

Eurodéputés impliqués

PIRI Kati

PIRI Kati

Vice-président/e
Pays-Bas
PICULA Tonino

PICULA Tonino

Coordinateur
Croatie

Contact presse S&D

Czerny-grimm Inga

CZERNY-GRIMM Inga

Press Officer
Pologne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Pas de coopération avec les autorités du Bélarus qui répriment leurs citoyens !

Communiqué de presse

Lancement par le Groupe S&D d’une quatrième « Semaine de l’Afrique », pour un nouveau partenariat UE-Afrique, égalitaire et durable

Communiqué de presse

Les S&D saluent le plan d’investissement pour les Balkans occidentaux – et mettent en garde contre tout contournement de la démocratie ou de l’État de droit