Publié:
Partager:

Les Socialistes & Démocrates ont pris l’initiative au Parlement européen pour que celui-ci affirme haut et fort que les droits des enfants doivent être au cœur des politiques de l’UE. La semaine dernière, le Parlement européen célébrait le 30e anniversaire de la Convention de l’ONU relative aux droits de l'enfant. Cependant, les eurodéputés S&D veulent s’assurer de la mise en œuvre réelle de ce traité, le plus largement ratifié du monde. Le Groupe S&D demande également des mesures additionnelles. Il s’agit, entre autres, de la nomination d’un représentant spécial aux droits des enfants. Celui-ci serait chargé de veiller au respect des droits de tous les enfants, et des plus vulnérables en particulier.

Caterina Chinnici, eurodéputée et rapporteuse S&D pour cette résolution, a déclaré ceci :

« La Convention relative aux droits de l'enfant est le traité international concernant les droits humains le plus largement ratifié. Malgré cela, nous ne réussissons pas à faire respecter pleinement les droits des enfants, tant en Europe que dans le monde. De trop nombreux enfants sont toujours victimes d’abus et d’exploitation. Des millions d’enfants sont en risque de pauvreté et d’exclusion sociale. »

« Alors ce 30e anniversaire de la Convention n’est pas seulement l’occasion de parler des défis auxquels les enfants sont confrontés, mais aussi de montrer que nous sommes à la hauteur de ces défis, et de changer la vie de ces enfants pour le meilleur. Le Groupe S&D était à la tête du combat pour la garantie pour les enfants, élément crucial du socle social européen, conçue pour combattre la pauvreté et la marginalisation infantiles. En plus de la lutte contre l’exclusion sociale, nous demandons la création d’un centre européen de la protection des enfants, ainsi que la nomination d’un représentant spécial aux droits des enfants. Il s’agit de faire en sorte qu’aucun enfant d’Europe ne reste sur la touche. »

Bettina Vollath, eurodéputée et corapporteuse S&D pour cette résolution, a ajouté ce qui suit :

« L’Europe doit donner l’exemple en matière de droits des enfants. L’UE a déjà adopté un grand nombre de mesures de protection des enfants, contre les abus et l’exploitation sexuelles, ou en matière de droits des victimes ou de lutte contre la pauvreté infantile. À présent, notre priorité numéro un doit être de donner vie à ces protections, de commencer à mettre en pratique ce qui est inscrit dans les textes. »

« Il faut agir d’urgence au sein de l’UE, pour protéger les enfants les plus vulnérables de la société. Confrontés aux guerres ou au changement climatique, les enfants sont souvent totalement démunis. À l’échelle mondiale, 30 millions d’enfants ont migré et traversé des frontières, ou ont été déplacés. Un tiers des réfugiés et migrants arrivés en Europe sont des enfants, souvent non accompagnés. Actuellement, la Grèce abrite près de quatre mille enfants non accompagnés, dans l’insécurité et des conditions et traitements dégradants. Ce n’est pas trop demander que de respecter tout simplement les droits des enfants, en particulier de ceux qui ont connu des débuts de vie difficiles et qui sont le plus en danger de rester sur la touche. »

Eurodéputés impliqués

CHINNICI Caterina

CHINNICI Caterina

Membre
Italie
VOLLATH Bettina

VOLLATH Bettina

Membre
Autriche

Contact presse S&D

Macphee Ewan

MACPHEE Ewan

Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Lignes directrices relatives à l’emploi : en dépit de l’opposition du PPE, les S&D instituent des politiques progressives pour une relance équitable

Communiqué de presse

Dans un contexte de nouveaux scandales concernant des infections de COVID-19 dans les abattoirs, les S&D demandent des conditions équitables pour les saisonniers

Communiqué de presse

Les S&D saluent l’engagement pris par la Commission d’élaborer une directive qui assure des conditions de travail décentes et protège les travailleurs précaires des abattoirs