Publié:
Partager:

Les eurodéputés S&D ont exhorté le Groupe PPE et son dirigeant, Manfred Weber, à abandonner les propositions qui demandent de voter à bulletin secret sur les nouvelles règles destinées à rendre plus transparent le travail du Parlement européen. Ces propositions font partie d’un rapport d’actualisation du règlement intérieur du PE. 

Richard Corbett, eurodéputé S&D et auteur de ce rapport, a déclaré ceci :

« Cela ne s’invente pas : le Groupe PPE de centre droit du Parlement européen a demandé un vote secret sur les nouvelles règles concernant la transparence. Au lieu d’admettre devant les citoyens qu’ils voteront contre une proposition destinée à obliger les eurodéputés à publier les détails de leurs rencontres avec les groupes d’intérêt, ils font appel à une procédure parlementaire peu connue pour obtenir que ce vote soit secret. »

« Manfred Weber, vous qui voulez être le prochain président de la Commission européenne, vous comprenez assurément que ce vote secret envoie un message totalement erroné aux citoyens ? Nous vous exhortons d’abandonner cette demande, car les gens méritent de savoir comment votent leurs représentants. »

« Nous ne pouvons pas permettre la répétition de cette situation. En conséquence, nous soutiendrons un amendement qui rendra impossible la demande future de votes secrets sur des questions de politique. Nous ne pouvons pas permettre aux politiciens de dire une chose en public et puis de voter autre chose en secret. »

Eurodéputés impliqués

CORBETT Richard

Head of delegation
Membre
Royaume-Uni

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Šefčovič ouvre le bal des auditions des commissaires par le PE et obtient un large soutien

Communiqué de presse

« Il est encore possible de trouver un compromis entre les candidats de tête concernant la présidence de la Commission européenne », affirme Iratxe Garcia

Communiqué de presse

Pour le chef de file du Groupe S&D, les dirigeants de l’UE doivent envoyer un audacieux signal de renouveau depuis Sibiu