Publié:
Partager:

Couvrant les trois quarts de la surface de la terre, les océans sont nos meilleurs alliés dans la lutte contre le changement climatique. En effet, comme l’a indiqué le Sommet climatique de l’ONU de Paris, les océans jouent un rôle vital dans le système climatique du globe : ils génèrent de l’oxygène et absorbent le dioxyde de carbone atmosphérique.

Cela explique le soutien accordé par les Socialistes & Démocrates au Parlement européen, ce 16 janvier, au rapport qui demande des mesures draconiennes pour assurer la conservation et la durabilité des océans, mers et ressources marines, conformément aux Objectifs du développement durable de l’ONU.


Miriam Dalli, eurodéputée et porteparole S&D pour l’environnement, a déclaré ceci :

« Il est important de reconnaître l'influence humaine sur les océans. En effet, nos activités produisent une quantité croissante de gaz à effet de serre, une hausse des niveaux des océans et un immense déversement de plastiques en Méditerranée et dans le reste des eaux du monde. »

« Ces activités produisent aussi une quantité croissante de déchets marins, qui tue la vie océanique et menace notre santé. La pénétration des microplastiques dans la chaîne alimentaire engendre des conséquences inconnues à l’heure actuelle et crée de nouveaux risques pour la santé humaine et animale. »

« Dans ces conditions, il est du devoir de tous les États membres de prendre conscience du rôle important joué par les océans et les mers dans l’assurance de moyens d'existence durables pour les populations des communautés côtières. »

« Et la première étape consiste à collaborer avec Ocean Partnerships, un projet de la FAO, pour établir une gouvernance océanique internationale. »

 

Tiemo Wölken, eurodéputé et porteparole S&D pour ce dossier, a ajouté ce qui suit :

« Les océans présentent un potentiel pour l’économie et la sécurité alimentaire humaines. Toutefois, ce potentiel socio-économique des océans ne sera préservé qu’à condition que nous l’exploitions de manière attentionnée et prudente. Il s’agit de sauvegarder les écosystèmes marins en termes de protection de l’habitat et de mitigation des effets du changement climatique, particulièrement dans les domaines de l’acidification et du réchauffement des eaux. Dans ce contexte, les secteurs navals jouent un rôle crucial : il faut s’attaquer plus efficacement aux émissions de gaz à effet de serre, d’oxydes d’azote et de composés sulfureux. »

« L’autre menace cruciale à laquelle nous devons nous attaquer d’urgence est celle des déchets marins. En effet, d’immenses masses de déchets aboutissent dans les océans, à l’échelle mondiale, et posent des problèmes environnementaux, économiques et sanitaires, sans parler des pertes de biodiversité. En conséquence, nous devons réduire de manière drastique la production mondiale de déchets, accroître le recyclage et améliorer la conception des produits. »

Eurodéputés impliqués

DALLI Miriam

Head of delegation
Vice-président/e
Malte

WÖLKEN Tiemo

Coordinateur
Allemagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même suje

Communiqué de presse

En vue de la COP25, les S&D exhortent le Parlement européen à déclarer l’état d’urgence climatique

Communiqué de presse

« La Commission doit évaluer la toxicité des produits phytosanitaires : sauver les abeilles des pesticides, c’est sauver nos vies », affirment les S&D

Communiqué de presse

« Un budget robuste est essentiel pour assurer une transition juste vers une UE durable des points de vue environnemental et social », déclare Iratxe García