Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen saluent l’accord réalisé ce 11 février au sujet de la révision de la règlementation des marchés publics, dans le cadre de la directive sur les véhicules propres. Au cours des négociations, les S&D ont réussi à intégrer à l’accord des objectifs contraignants minimums relatifs à l’acquisition par les pouvoirs publics et locaux de véhicules propres et à émissions zéro. De cette façon, la directive révisée contribuera à la décarbonation du transport routier de l’UE et à la réalisation par les États membres de leurs objectifs en matière de pollution atmosphérique.

À l’horizon 2030, 65 % des nouveaux bus devront être « propres » dans le sens de la directive sur le déploiement d’une infrastructure pour les carburants alternatifs, dont la moitié devra être à émissions zéro (électriques). La transition sera plus lente pour les États membres à PIB plus faible : seulement un cinquième de leurs nouveaux bus devra être à émissions zéro d’ici 2030.

Seb Dance, eurodéputé et négociateur S&D pour ce dossier, déclaré ceci :

« Ces nouvelles règles placent les pouvoirs publics aux avant-postes de la transition vers la mobilité durable à émissions zéro. »

« Les objectifs contraignants en matière d’acquisition de bus propres à émissions zéro auront un double effet : dans les villes, l’augmentation de la propreté atmosphérique et la baisse du niveau sonore ; pour les constructeurs européens, une stabilisation de la demande qui les incitera à investir dans la motorisation électrique et à s’éloigner du diesel et des autres technologies polluantes. »

« Malheureusement et comme c’est trop souvent le cas, les États membres ont tenté de réduire les ambitions et de retarder les mesures, partout où ils le pouvaient. »

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’industrie de l'avenir sera verte, durable et sociale

Communiqué de presse

« Victoire importante dans la lutte contre le changement climatique : la commission Environnement demande l’intégration du transport maritime au système d’échange de quotas d’émission de l’UE », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, le COVID-19 ne peut justifier le report des Objectifs du développement durable – l’UE et l’ONU doivent agir maintenant