Publicado:
Comparte:

Dans la foulée de l’audition d’Helena Dalli, commissaire désignée à l’égalité, le Groupe S&D soutient résolument l’engagement de celle-ci à lutter pour une Europe équitable et féministe, libre de tout type de discrimination. Féministe convaincue et partisane dévouée des droits des personnes LGBTI, ancienne ministre des Affaires européennes et de l’Égalité de Malte, Helena Dalli est la personne idoine pour mettre en œuvre un agenda ambitieux dans le cadre de la lutte cruciale pour l’égalité des sexes au sein de l'UE.

Hélène Fritzon, viceprésidente S&D pour une nouvelle Europe sociale fondée sur l’égalité, la cohésion et des droits robustes, a déclaré ceci :

« Les applaudissements qui ont suivi cette audition se passent de commentaires. Helena Dalli a fait ses preuves, à Malte, dans la lutte contre les inégalités et différents types de discrimination. Après l’avoir entendue aujourd’hui, nous sommes confiants qu’elle accomplira aussi un travail formidable à Bruxelles. Nous sommes particulièrement heureux qu’elle se soit engagée, aujourd'hui, à lancer dès que possible une stratégie européenne ambitieuse en matière d'égalité des sexes. »

« Les Socialistes & Démocrates demandent depuis longtemps ce type de stratégie. Aiguillonné par notre pression, le collège de la Commission a réalisé la parité hommes-femmes. À présent, nous devons faire en sorte que la lutte pour l’égalité des sexes devienne un objectif transversal de l’ensemble des domaines politiques de l’UE et de l’ensemble des actions de la Commission, sous la coordination d’Helena Dalli. »

Maria Noichl, eurodéputée et coordinatrices S&D en commission Droits de la femme et Égalité des genres, a ajouté ce qui suit :

« Nous autres S&D avons profité de l’audition de ce jour pour souligner le point crucial des cinq prochaines années : la réalisation de véritables progrès en matière d’égalité des sexes, sans reculs ni hésitations. Si les autres groupes étaient beaucoup moins ambitieux, nous avons profité de l’occasion pour demander la prompte reprise et adoption de la directive relative à la présence des femmes dans les conseils des sociétés et de la directive antidiscrimination. De même, nous demandons la prompte ratification de la Convention d’Istanbul, destinée à éradiquer la violence à l'égard des femmes. »

« L’audition d’aujourd’hui a donné un avant-goût de ce qui est possible avec un commissaire socialiste fort à l’Égalité : lancement d’une stratégie cohérente et ambitieuse pour l’égalité des sexes, approche holistique de la lutte contre les inégalités persistantes, lutte contre les reculs et défense des droits des femmes au sein de l’UE.  Nous sommes sûrs qu’en sa qualité de commissaire, Helena Dalli placera l’égalité au cœur des politiques européennes et fera en sorte que l'UE redevienne un moteur de l’égalité des sexes. »

Agnes Jongerius, eurodéputée et coordinatrice S&D en commission Emploi et Affaires sociales, a précisé les points suivants :

« Combler l'écart des salaires et des pensions était une promesse majeure de la campagne électorale européenne. Je suis sûr qu’Helena Dalli la réalisera. Elle a démontré son expérience dans ce domaine, et elle sait qu’il ne suffit pas de renforcer la sensibilisation. En conséquence, je suis heureuse qu’elle se soit engagée à prendre des mesures législatives pour une transparence salariale contraignante. Nous attendons avec impatience les premières propositions concrètes en la matière, durant les 100 premiers jours de la nouvelle Commission. Les Européens doivent bénéficier de l’égalité salariale à travail égal sur le même lieu de travail. »

« Par ailleurs, nous avons également reçu aujourd’hui des assurances concernant la stricte mise en œuvre de la directive relative à l’équilibre entre vie professionnelle et privée, récemment adoptée. À présent, il faut aller plus loin. Le champ d'application de la directive doit être élargi au congé de maternité ainsi qu’aux droits des travailleurs indépendants et des parents adoptifs. »

« Dernier point et non des moindres, Helena Dalli est déterminée à améliorer la situation des quelques cent millions d’Européens handicapés, dont un grand nombre de seniors. La mise en œuvre de la nouvelle stratégie européenne du handicap doit permettre à l’Union de devenir la pionnière des droits des personnes handicapées. »

Eurodiputad@s que participan

FRITZON Heléne

Head of delegation
Vicepresidente / Vicepresidenta
Suecia

JONGERIUS Agnes

Head of delegation
Coordinador
Los Países Bajos

NOICHL Maria

Coordinador
Alemania

Contacto de prensa del S&D

CZERNY-GRIMM Inga

Press Officer
Polonia

Noticias relacionadas

Comunicado de prensa

“Apoyamos a la nueva Comisión Europea con un voto exigente, leal y vigilante”, afirma Iratxe García

Comunicado de prensa

¡Los Tratados europeos deben recoger como delito la violencia contra las mujeres y las niñas!

Comunicado de prensa

¡Educar no significa sexualizar! Las autoridades polacas deben abandonar sus planes de prohibir la educación sexual