Partager:

Ces 4 et 5 novembre se clôturait la session hybride en ligne-présentielle de la 13e Assemblée parlementaire euro-latino-américaine (EuroLat), au Parlement européen à Bruxelles. Celle-ci lançait un appel vibrant à l’intensification de la coopération multilatérale, en vue de surmonter les terribles conséquences économiques, sociales et humaines de la pandémie de COVID-19.

Javi López, eurodéputé S&D et coprésident d’Eurolat, a déclaré ceci :

« La pandémie nous oblige à renforcer la coopération entre l’Europe et l'Amérique latine dans le domaine de la santé publique. Il s’agit, entre autres, de garantir l’accès universel et équitable au futur vaccin. La pandémie nous oblige donc à renforcer les relations bi-régionales. En conséquence, nous saluons la volonté d'organiser à nouveau des sommets des chefs d'État et de gouvernement de l’UE et de la CELAC. Par ailleurs, cette coopération doit pousser à l’achèvement des accords bilatéraux et subrégionaux actuellement en cours de négociation. »

« En notre qualité de parlementaires, nous avons lancé un avertissement concernant le risque de dérive autoritaire qui se manifeste dans certains pays des deux régions. Les conflits politiques persistants nous inquiètent. Nous continuerons à suivre les situations de près, dans un esprit constructif et dans une perspective optimiste de l'avenir. »

« Cependant, j’aimerais aussi souligner les bonnes nouvelles qui nous parviennent de la région. En Bolivie se déroule un processus électoral transparent, susceptible de normaliser et de stabiliser politiquement le pays ; le processus constitutionnel qui a eu lieu au Chili a été soutenu massivement par la population. »

« Avant tout, nous devons protéger les vies et la santé des gens. En conséquence, nous soutenons l’appel en faveur de l’instauration d'un protocole sanitaire européen et latino-américain conjoint. Tout futur vaccin contre le COVID-19 doit être universel, libre et accessible à tous. Voilà pourquoi nous appelons les institutions internationales à prendre en main la distribution équitables des vaccins. »

Maria Manuel Leitão Marques, eurodéputée et porteparole S&D pour Eurolat, a ajouté ce qui suit :

« Les droits démocratiques et les libertés civiles ne doivent pas devenir les prochaines victimes de la pandémie. En effet, les mesures exceptionnelles de lutte contre la pandémie ne peuvent jamais servir de prétexte à la réduction au silence des citoyens, et en particulier de la société civile, des militants des droits humains, des journalistes et des opposants politiques. Elles ne peuvent non plus être prétexte à réduction du contrôle parlementaire sur les gouvernements. La récente élection en Bolivie, et le référendum au Chili étaient d’importants exercices démocratiques, qui nous rendent optimistes sur la possibilité d'endiguer la vague autoritaire. »

« Par ailleurs, ce sont les femmes qui subissent la pandémie de plein fouet, des deux côtés de l’Atlantique. En effet, les femmes sont majoritaires dans les secteurs de la santé et du soin, ainsi que dans les autres emplois de la ligne de front.  Dès avant la crise, elles étaient moins payées pour les mêmes emplois, travaillaient dans des conditions plus précaires que leurs collègues masculins et couraient un risque de chômage plus élevé. La pandémie aggrave encore cette situation, parce que le confinement induit des hausses alarmantes de la violence domestique. Dans ces conditions, la défense des droits des femmes doit figurer en haut des priorités de toutes les mesures de riposte à la pandémie. »

« Nous venons de consacrer deux journées de discussions intenses à la tragédie humaine et humanitaire qui frappe tant les populations d’Europe que d'Amérique latine. En conclusion, nous réitérons notre appel à la tenue d’un débat au Parlement européen sur les conséquences de la pandémie de COVID-19 en Amérique latine. »

Note aux rédacteurs :

L’Assemblée parlementaire euro-latino-américaine est un organisme transnational constitué de150 parlementaires d’Europe et d’Amérique latine. Créé en 2006 sous la présidence de Josep Borrell du Parlement européen, cette Assemblée vise à renforcer les relations entre l’UE et l’Amérique latine.

Le sommet UE-CELAC est une réunion conjointe des chefs d'État et de gouvernement de l’UE et de la Communauté des États latino-américains et des Caraïbes (CELAC).

Eurodéputés impliqués

LEITÃO MARQUES Maria Manuel

LEITÃO MARQUES Maria Manuel

Membre
Portugal
LÓPEZ Javi

LÓPEZ Javi

Membre
Espagne

Contact presse S&D

Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Si la Russie ne relâche pas immédiatement Alexeï Navalny, l’UE doit imposer de nouvelles sanctions », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, la Commission doit intensifier les efforts d’éradication mondiale du COVID-19 – c’est la seule manière de se débarrasser de cette pandémie

Communiqué de presse

Il est temps de faire le ménage après Trump