Publié:
Partager:

Les dirigeants nationaux se sont réunis pendant deux jours dans le cadre du Conseil européen.

Dans la foulée, Iratxe García, présidente des Socialistes & Démocrates au Parlement européen, a déclaré ceci :

« Je suis heureuse que le Conseil européen ait adopté l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050, malgré l’opposition d’un État membre. Cela démontre la nécessité de modifier la règle de l’unanimité. Il ne faut pas permettre à une minorité de blocage d’États membres de prendre l’avenir de l’Europe en otage. »

« Par ailleurs, si nous voulons une Union européenne prompte à agir et à répondre aux nombreux défis qui l’assaillent, nous devons faire preuve de plus de souplesse. Ce sujet doit être abordé dans le cadre des discussions sur l’avenir de l’UE et sur la manière d’accroître le dynamisme et l’inclusivité du processus de décision de l’UE. »

« J’espère que les dirigeants nationaux feront preuve de la même détermination lorsqu’il s’agira de définir les moyens d’atteindre la neutralité carbone de manière équitable pour tous. En effet, la transition environnementale et économique doit bénéficier à tous, et non juste à ceux qui peuvent se permettre de rénover leur habitation ou d’acheter une nouvelle voiture. »

« Si le Green Deal européen prévoit le cadre et les principaux outils pour réaliser la neutralité climatique, l’UE doit aussi se doter de ressources à la hauteur de ces ambitions. Les dirigeants ont souligné à quel point il était important que la transition soit juste – et le Groupe S&D y adhère sans réserve. Si nous voulons faire en sorte qu’aucune personne et aucune région ne restent sur la touche, nous devons adopter un budget à long terme adapté à ces ambitions. Il s'agit d’assurer à l’Europe une transition juste vers un avenir plus vert. »

« Par ailleurs, je regrette que le Conseil européen n’ait pas abordé l’ouverture de négociations d'adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord. L’avenir de ces deux pays est au sein de l’Union. Dans cette optique, j’espère que les dirigeants nationaux débloquent la situation aussi vite que possible. Il s’agit d’une décision importante pour les citoyens de ces deux pays, qui ne devrait pas attendre le Conseil du printemps. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« La révision des règles budgétaires est l’occasion rêvée d'un changement de cap pour l'Europe », déclarent les S&D, alors que la Commission dévoile ses projets

Communiqué de presse

« Le programme de travail de la Commission ne peut fonctionner qu’avec un financement approprié », déclarent Iratxe García et Simona Bonafè

Communiqué de presse

« Nous avons besoin d’argent frais et de mesures sociales pour assurer une transition juste », déclare Iratxe García