Publié:
Partager:

Ce 12 février, la plénière du Parlement européen consacrait un débat au budget de l’UE pour son prochain septennat 2021-2027.

À cette occasion, la présidente du Groupe S&D Iratxe García appelait les États membres à faire preuve d’ambition lors de leur rencontre du 20 février. Ils doivent engager une discussion sérieuse avec le Parlement européen, qui demande un budget égal à 1,3 % des RNB.

Iratxe García a aussi regretté l’absence à ce débat important du président du Conseil de l’UE, Charles Michel.

Iratxe García, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« La proposition avancée par ce parlement est très raisonnable. Elle correspond aux financements requis pour la réalisation du programme politique. Nous voulons que l’UE soit première de cordée mondiale en matière de durabilité. La présidente von der Leyen met l’accent sur l’ambition géostratégique de sa Commission. Au président du Conseil Charles Michel nous disons que nous voulons être le premier continent climatiquement neutre d’ici 2050. »

« Nous savons que cela nécessite un financement approprié, et Charles Michel le sait aussi. Tout le monde sait – mais la question est de savoir si Charles Michel est capable de persuader ses pairs du Conseil. Peut-être son absence s’explique-t-elle du fait qu’il n’avait pas grand-chose à dire – mais il y avait beaucoup de choses à écouter. »

« Les dirigeants doivent comprendre que dans ce contexte, il n’y a pas de gagnants ni de perdants, parce que nous sommes tous du même bord. Seule l’Europe peut être perdante. Il ne s’agit pas de soustraire de l’argent à une politique pour l’additionner à une autre. Il s’agit de trouver un équilibre général pour l’Union. »

« Jacques Delors a instauré le système du cadre financier pluriannuel dans un esprit de solidarité. J’exhorte les chefs de gouvernement à faire preuve d’une égale vision européenne. »

« J’adresse encore un autre message aux chefs de gouvernement : le Parlement décide sur pied d’égalité avec le Conseil. Nous ne cèderons pas juste parce que le temps presserait, car l’avenir de la population européenne est en jeu. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Pour Iratxe García, l’instrument européen de soutien aux travailleurs doit être la base d’un système d’assurance chômage européen

Communiqué de presse

Lors d’une plénière extraordinaire, les S&D soutiendront des mesures législatives pour lutter contre le COVID-19

Communiqué de presse

« Émettez des ‘obligations corona’ et activez le Mécanisme européen de stabilité », exhorte Iratxe García les ministres des Finances de l’UE