Partager:

La commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire (ENVI) et la commission Industrie, Recherche et Énergie (ITRE) du Parlement européen ont organisé une audition publique sur le thème « Comment accroître les capacités de production des vaccins anti COVID-19 et améliorer leur livraison ». Dans la foulée, le Groupe des Socialistes & Démocrates demandait à toutes les sociétés pharmaceutiques d’accroître leur production de vaccins et d’étudier les défis posés par les nouveaux variants et les nouvelles souches. Les pénuries actuelles, notamment chez AstraZeneca mais aussi, dans une certaine mesure, chez d’autres producteurs, posent la question tant de la capacité de production des produits pharmaceutiques que de l’adaptation nécessaire de la stratégie européenne, en particulier lorsque ces sociétés ne tiennent pas leurs engagements.

Jytte Guteland, eurodéputée et coordinatrice S&D en commission Environnement, a déclaré ceci :

« Depuis le début de la campagne de vaccination en Europe, les sociétés pharmaceutiques ont tenté de justifier par des excuses contestables le non-respect des engagements pris et leur incapacité à répondre aux attentes des citoyens de l’UE. »

« Cela est inacceptable. L’Europe a payé ces vaccins à l’avance, avec de l'argent public. Nous exigeons que ces sociétés respectent leurs engagements. Car chaque jour de retard est un échec pour la santé et pour la relance économique. »

« Dans le cas particulier d’AstraZeneca, le déficit de livraison de plus de 60 % des quotas convenus entre décembre 2020 et le premier trimestre de 2021, est injustifiable. D’autant plus que les doses produites au sein de l’UE sont exportées vers le Royaume-Uni, alors que les déficits européens ne peuvent être comblés que par des sites de production du reste du monde. À présent, il faut passer des paroles et des explications aux actes. Nous demandons à la direction d’AstraZeneca de corriger d’urgence ces manques scandaleux. »

« Enfin, nous espérons que le groupe d'intervention créé par la Commission pour éliminer les goulets d’étranglement actuels, pour doper la production et pour renforcer la coopération entre sociétés pharmaceutiques, va améliorer la situation. Ce n’est qu’ensemble que nous surmonterons cette pandémie. »

Dan Nica, eurodéputé et coordinateur S&D en commission ITRE, a ajouté ce qui suit :

« Le déploiement vaccinal actuel est inacceptable, en dépit des efforts conjoints uniques et historiques de la communauté internationale. Les citoyens que nous représentons attendent de la transparence et de la responsabilisation, des données précises et des informations claires sur l’efficacité des vaccins qui leur sont administrés. J’appelle toutes les sociétés pharmaceutiques impliquées dans la production de vaccins à agir avec loyauté et à tenir leurs engagements. »

« De plus, je les exhorte à s’engager ouvertement à effectuer des transferts de technologie et à présenter des plans détaillés en la matière. Le but affirmé doit être de doper la production et d'améliorer le groupement des capacités de production. Il s’agit d’assurer l’accélération des campagnes de vaccination à l’échelle de l’UE. En ces temps d’urgence humaine et d’enjeux majeurs, j’attends des sociétés qu’elles privilégient les intérêts à long terme des citoyens européens et de la société dans son ensemble, plutôt que les gains à court terme de leurs actionnaires. Car toute l’humanité est engagée dans une course contre la montre pour contenir le virus avant de nouvelles mutations! »

Eurodéputés impliqués

GUTELAND Jytte

GUTELAND Jytte

Coordinateur
Suède
NICA Dan

NICA Dan

Head of delegation
Coordinateur
Roumanie

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie
Chiru Dana

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Nous proposons une stratégie en matière de données qui est au service des citoyens », déclarent les S&D

Communiqué de presse

« La pollution atmosphérique tue 400 000 personnes par an – l’UE doit instaurer de nouvelles normes et lois pour que cela cesse », déclarent les S&D

Communiqué de presse

La politique de cohésion est alignée sur la réalisation des objectifs de neutralité climatique