Publié:
Partager:

Le Brexit, les urgences humanitaires liées aux migrations, la menace terroriste, les conflits armés à nos frontières et la crise économique de longue durée ont dramatiquement sapé les fondations de l’Europe actuelle. Or, nous ne devons pas craindre le changement.

En effet, l’Europe peut réussir. À condition de redevenir l’Europe, d’agir de nouveau en tant que telle. Dans cette perspective, le Parlement européen sera le moteur fondamental de ce changement. Mais seulement si nous avons le courage de comprendre que nous devons placer la barre plus haut.

Nous avons besoin d’un parlement efficace et inclusif, capable de faire face aux défis mondiaux. Nous avons besoin d’un parlement capable, le cas échéant, d’interpeller la Commission et le Conseil européen pour tenir leurs engagements et répondre aux attentes des citoyens.

Ce parlement a besoin d’un président capable de décupler l’énergie démocratique de l’institution. Un président capable d’être le garant, pour l’ensemble des eurodéputés et des groupes, du pluralisme et de leur égalité en matière de dignité politique et de participation aux processus de décision.

Bref, un président qui soit le premier parmi ses pairs, PRIMUS INTER PARES !

Candidat à la présidence du Parlement européen, j’avance dix propositions concrètes pour mon mandat, que vous pouvez consulter ici en détail. Voici les principales :

- Faire de la Conférence des présidents le forum d’un débat ouvert et authentique. Être un président inclusif du Parlement européen, disponible pour tous les eurodéputés, indépendamment de leur rôle et fonction.
- Conclure un accord interinstitutionnel plus ambitieux, qui garantisse à l’ensemble des eurodéputés l’accès aux documents importants et pertinents. Renforcer le rôle politique des commissions d’enquête, en leur conférant les pouvoirs nécessaires à l’accomplissement de leurs tâches.
- Réaliser l'objectif de la présence d'au moins 40 % de femmes dans des postes de management de l’administration du Parlement européen, à l’horizon 2019. Étendre et renforcer le rôle des bureaux d’information du Parlement européen dans les 28 États membres, en tant que plateforme de promotion des activités législatives des eurodéputés dans leurs circonscriptions électorales.
- Organiser des forums internationaux de haut niveau avec des institutions internationales, des ONG, des associations et des citoyens, sur la règlementation du système financier, la relance de la culture européenne, le changement climatique et la transition énergétique.

Documents concernés

Publié: 10/01/2017
Pittella: Ten concrete proposals for the European Parliament

Contact presse S&D

Head of Department
TUTTLIES Utta
Allemagne

Sur le même suje

Communiqué de presse

À la veille des auditions des commissaires désignés, Iratxe García demande d’importants éclaircissements à Ursula von der Leyen

Communiqué de presse

Trois activistes brésiliens de l’environnement et des droits humains nominés par les S&D pour le prix Sakharov 2019

Communiqué de presse

Les S&D demandent la répression plus énergique du blanchiment d’argent