Partager:

Les négociateurs du Parlement européen, de la Commission européenne et du Conseil de l’UE se sont mis d’accord, ce 14 février, sur de nouvelles règles conçues pour rendre plus équitables et plus transparentes les plateformes en ligne.

 

Christel Schaldemose, eurodéputée et négociatrice du Groupe S&D pour les plateformes de vente en ligne, a déclaré ceci :

« Ces nouvelles règles contribueront à rendre le marché unique numérique plus équitable et plus transparent. En effet, nous achetons de plus en plus de choses à partir de plateformes comme Amazon, eBay, Google et Skyscanner.  En conséquence, ces entreprises ont acquis d’énormes parts de marché, ce qui implique un risque élevé de pratiques commerciales déloyales. La présence de règles précises est donc cruciale pour assurer le traitement équitable, transparent et prévisible des utilisateurs professionnels par les plateformes en ligne. »

« Une fois de plus, l’UE montre la voie en définissant des règles destinées à empêcher internet d’être un Far West non réglementé. Ces nouvelles propositions contribueront à assurer l’équité des règles pour tous, doperont les petites entreprises et bénéficieront au bout du compte aux consommateurs. »

 

Nicola Danti, eurodéputé et porteparole du Groupe S&D pour le marché intérieur et la protection des consommateurs, a ajouté ce qui suit :

« Pour réserver un vol ou une chambre d’hôtel, ou pour acheter une télévision, nous commençons probablement par consulter une plateforme en ligne. Si nos habitudes d’achat ont évolué considérablement, les législations n'ont toutefois pas suivi. Dans ce contexte, le vote d’hier constitue un progrès significatif. L'Union disposera de règles plus précises, qui garantissent le traitement équitable de toutes les entreprises de vente par plateforme. Par exemple, les plateformes devront être beaucoup plus transparentes sur leur manière de classer les produits et services proposés. »

« À présent, nous avons besoin d’une révision plus globale, pour mieux protéger les consommateurs de l’ère numérique, assurer l’équité des règles du jeu entre petites et grandes entreprises, et accroître la compétitivité de l’Europe dans l’économie mondiale. »

Eurodéputés impliqués

SCHALDEMOSE Christel

SCHALDEMOSE Christel

Head of delegation
Coordinateur
Danemark

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les S&D pressent les institutions de l’UE à sauver le secteur du tourisme de la banqueroute : « Nous devons agir maintenant – plus tard, il sera trop tard ! »

Communiqué de presse

Europe numérique et IA : aux yeux des S&D, la Commission européenne doit amplifier la dimension sociale des ambitions numériques de l’UE

Communiqué de presse

Pour les S&D, la stratégie numérique européenne ne doit laisser personne sur la touche