Partager:

Ce 17 juillet, des ténors du Groupe S&D saluaient la signature de l’accord de partenariat économique UE-Japon. À présent, ils vont étudier en détail le texte final. En effet, le Groupe S&D lutte pour l’instauration d’un programme commercial mondial progressiste, focalisé sur la croissance durable et l’emploi et bénéfique pour les citoyens et les travailleurs.

 

Pedro Silva Pereira, eurodéputé et rapporteur du Groupe S&D pour l’accord de partenariat économique UE-Japon, a déclaré ceci :

« La signature intervenue aujourd’hui est un important pas en avant. À présent, il appartient au Parlement européen, étroitement impliqué dans le suivi de ces négociations, d’analyser le texte final et d'entendre l'ensemble des parties prenantes, afin de pouvoir prendre la décision finale en la matière. »

« En effet, en ces temps exigeants pour le système commercial mondial, les Socialistes & Démocrates veulent que l’UE fonde ses relations commerciales sur l’État de droit et le développement durable, et non sur la loi de la jungle. Voilà pourquoi nous nous sommes battus en faveur d’un chapitre fort sur le développement durable, assorti d’une clause de révision pour l’amélioration future des mécanismes contraignants dudit chapitre. Par ailleurs, nous saluons la présence dans l’accord d’un engagement contraignant pour le Japon de ratification des deux conventions restantes de l’Organisation internationale du travail (OIT). À présent, nous attendons du Japon qu’il réalise des progrès réels et concrets dans le processus de ratification de ces conventions, à l’instar du Canada dans la foulée de l’accord AECG (CETA). »

« Car un bon accord commercial est un accord qui assure des progrès dans la croissance durable et l’emploi, et qui génère des avantages pour les citoyens et les entreprises. Nous continuerons à faire notre part pour veiller à ce que ce soit le cas. »

 

Alessia Mosca, eurodéputée et porteparole du Groupe S&D pour le commerce, a ajouté ce qui suit :

« Dans les eaux tumultueuses du commerce mondial, l’UE tente une fois de plus de forger une alliance stratégique avec un partenaire qui partage ses conceptions. En concluant des partenariats économiques avec Singapour, le Canada, le Japon, le Mexique et le Vietnam, l’Europe comble rapidement le vide laissé par les USA. Or, notre politique commerciale fondée sur des valeurs n’a jamais été aussi attrayante. En exploitant la dynamique actuelle, l’UE renforce son rôle de définisseur des normes mondiales. »

« Par ailleurs, le Parlement européen a soigneusement étudié l’accord durant les négociations. À présent, nous allons évaluer encore plus en détail le texte final. En effet, le moment est venu pour le Japon de tenir ses engagements sur le développement durable. De plus, l’UE et le Japon ont l’occasion de montrer au monde que le commerce n’est pas juste une affaire économique. Les accords commerciaux européens doivent concrétiser la durabilité et permettre de maîtriser la mondialisation. »

Eurodéputés impliqués

SILVA PEREIRA Pedro

SILVA PEREIRA Pedro

Membre
Portugal

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Suite à la démission de Hogan, les S&D incitent le gouvernement irlandais à présenter une femme à ce poste

Communiqué de presse

« Le Royaume-Uni doit tenir ses promesses », déclare le Groupe S&D

Communiqué de presse

L’accord commercial avec l'UE renforce les droits fondamentaux au travail des travailleurs vietnamiens