Published:
Share:

Ce 14 mars, le Parlement européen adoptait un rapport sur la mise en œuvre des Objectifs du développement durable des Nations Unies (ODD)*. Plus de 190 dirigeants mondiaux se sont engagés à réaliser ces objectifs, qui visent à éradiquer l'extrême pauvreté, lutter contre les inégalités et l’injustice, protéger l’environnement et s’attaquer au changement climatique. Les ODD impliquent la nécessité d’agir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’UE.

Or, les Socialistes & Démocrates veulent faire des ODD le cadre général des politiques de l’Union européenne. Cela implique de remplacer le paradigme de la croissance macroéconomique par des indicateurs humains. Cela implique également le changement des méthodes de travail de la Commission européenne et du Parlement européen, dans l’optique de la priorisation de la réalisation des ODD.  

Elly Schlein, eurodéputée et négociatrice S&D en commission Développement, a déclaré ceci :

« Le Programme 2030 est essentiel pour assurer à tous un avenir durable. L’Union européenne doit jouer un rôle moteur dans sa réalisation. À cet effet, l’UE a besoin d’une stratégie d’ensemble qui aligne toutes nos politiques, intérieures et extérieures, sur les Objectifs du développement durable, tant en Europe que dans les pays en développement. »

« L’intégration des ODD nécessite l’adaptation du cadre financier pluriannuel européen (budget de l'UE par septennat) et du Semestre européen (coordination économique et budgétaire de l’UE). Par ailleurs, il faut poursuivre la lutte contre l’évitement fiscal et l’évasion fiscale, afin d’accroître les ressources disponibles pour la réalisation de ce programme. Voilà les priorités définies dans le rapport adopté aujourd’hui. » 

Karin Kadenbach, eurodéputée et négociatrice S&D en commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire, a ajouté ce qui suit :

« Nous voulons que l’UE ait le leadership de la transition vers une économie bas-carbone et climatiquement neutre, favorable à la biodiversité et efficace dans l’utilisation des ressources. Pour contrer les tendances néolibérales à l'aggravation des inégalités et la surexploitation des ressources naturelles, nous devons mettre en place de nouveaux modèles de consommation et de production. Le train de mesures relatif à l’économie circulaire, négocié par notre Groupe, est un bon premier exemple en la matière. »

« La santé est cruciale dans cette stratégie : elle constitue à la fois un résultat et un indicateur de progrès du Programme 2030 dans son ensemble. Il faut réduire les disparités entre populations de pays stables et celles qui vivent dans des conditions de fragilité et de vulnérabilité, ainsi que les disparités à l'intérieur des pays. »

« La réalisation de cette transition juste nécessite la participation de tous. En conséquence, nous demandons à la Commission de coopérer avec les parties prenantes à tous les niveaux. Ceci est la première étape de la construction d’une société équitable pour tous, indépendamment du lieu de vie. L’UE doit promouvoir ce type de société équitable et durable, en son sein et à l’échelle mondiale. »

 

* Note aux rédacteurs :

Adopté en 2015 par l’ensemble des États membres de l’ONU, le Programme 2030 pour le développement durable est une feuille de route pour la paix et la prospérité des peuples et de la planète, dans le présent et à l’avenir. Ses 17 Objectifs du développement durable (ODD) constituent un appel urgent à l'action, pour mettre fin à la pauvreté et autres privations ; pour améliorer la santé et l’éducation ; pour réduire les inégalités et pour doper la croissance économique – tout en s’attaquant au changement climatique et en œuvrant à la préservation des océans et des forêts.

MEPs Involved

KADENBACH Karin
Membre
Autriche
SCHLEIN Elly
Membre
Italie

S&D Press contact

MARTIN DE LA TORRE Victoria
Press Officer
Espagne

Related News

Communiqué de presse

Le Groupe S&D a obtenu l’obligation pour l’industrie financière de pratiquer la transparence sur la durabilité des investissements

Communiqué de presse

Les S&D incitent la Commission à se réveiller : il faut réglementer les perturbateurs endocriniens pour protéger la santé des citoyens !

Communiqué de presse

« Le programme LIFE est essentiel pour la transition vers une économie durable tant sur le plan humain qu’environnemental », déclarent les S&D