« Tajani ? Il serait président de l’austérité ! », lance Bullman

Bullman: "Tajani? President of austerity..."

Udo Bullmann, viceprésident du Groupe S&D, a commenté la candidature d’Antonio Tajani à la présidence du Parlement européen :

« S’il était élu à la tête du PE, le conservateur Antonio Tajani poursuivrait les politiques faillies des sept dernières années. »

« En effet, Tajani est une figure de proue de cette famille politique néolibérale qui a imposé à toute l’Europe le dogme politique de l’austérité. Les politiciens de ‘l’ancien régime’, comme lui, ont défendu et appliqué la politique économique antisociale qui a plongé l’Europe dans la pire crise économique et sociale de son histoire. Des années de récession profonde, de chômage massif et de taux de pauvreté inacceptables témoignent de la faillite de leurs politiques. »

« Par ailleurs, la famille PPE, dirigée par le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, a tenté d’expulser la Grèce de la zone euro, ce qui a mis en danger le projet européen dans son ensemble. »

« Antonio Tajani, où étiez-vous quand Schäuble tentait d’expulser la Grèce de la zone euro ? Où étiez-vous lorsque votre chef de groupe, Manfred Weber, se faisait le champion obsessionnel du mantra austéritaire, recette létale pour tout l’Europe ? Vous ne vous y êtes jamais opposé, et vous ne le ferez pas si vous devenez président de notre parlement. »

« Or, l’Europe continue à payer les conséquences brutales de ces politiques austéritaires. Dans ces conditions, nous autres Socialistes & Démocrates voulons que l'Europe prenne un nouveau cap, celui de l’investissement, de la justice fiscale et de l’inclusion sociale. »

« Nous n’avons pas besoin de trois années supplémentaires de politiques économiques néolibérales désastreuses. Mais c’est cela que M. Tajani représente. Nos citoyens méritent beaucoup mieux. »